Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

www.depechedekabylie.com/

Amar Rabhi, animateur de l’association Assirem-Gouraya, était le seul Béjaoui de la délégation de 8 personnes, menée par le chargé de la réglementation, de la communication et de la coopération internationale au niveau de la direction générale des forêts, qui a représenté l’Algérie à la 4e semaine forestière méditerranéenne qui s’est déroulée, à Barcelone (Espagne), du 16 au 21 mars.

L’objectif de cette rencontre est primordialement axé sur l’idée de renforcer les échanges et synergies entre les acteurs impliqués dans la gestion intégrée des forêts méditerranéennes et d’autres espaces boisés.

Outre l’inauguration faite par la ministre espagnole de l’Agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, et le ministre catalan de l’Agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’alimentation et de l’environnement, il y a eu, au premier jour, la présentation d’un dossier sur l’innovation dans le secteur forestier méditerranéen dans lequel l’Algérie a été citée comme exemple sur la déforestation et la menace qui pèse sur certaines espèces endémiques de la région des Babors (La sittèle kabyle).

Le suivi de la déclaration de Tlemcen a été présenté par le comité concerné et une conférence-débat traitant du thème de la valeur écologique, conservation et aires protégées a clôturé les activités de cette journée.

Le représentant Béjaoui a saisi l’opportunité pour remettre un dossier sur le patrimoine forestier du massif de l’Akfadou aux fins de son classement, sa protection et sa valorisation.

Plusieurs conférences ont été animées et des travaux d’ateliers réalisés durant toute la période qu’a duré l’événement. D’ailleurs, en participant à l’atelier des projets, Amar Rabhi avait proposé l’intégration des sports de la nature comme moyen de sensibilisation pour la protection et la préservation des milieux forestiers, l’introduction de cours au niveau des établissements scolaires et l’intéressement des populations citadines à la découverte des sites forestiers.

De son côté, le chef de délégation, Abdelfattah Abdelmalek, a saisi l’occasion de présentation des recommandations de la semaine pour faire une communication sur la situation forestière méditerranéenne et soulever l’idée de consolider un partenariat méditerranéen tout en dressant un tableau sur la situation forestière de l’Algérie.

En rentrant avant-hier au pays, le représentant Béjaoui se désolera que la situation est particulièrement préoccupante sur la zone forestière au niveau de la wilaya de Béjaïa, où près de 25 000 hectares de forêts ont été brûlés par des incendies entre 2010 et 2014. Le phénomène de la déforestation continue, dira-t-il, à un rythme très préoccupant et compromettant tous les modes de vie des populations ainsi que la biodiversité et l’équilibre global du climat. Il conclura en disant qu’il est nécessaire de mettre en place des aires protégées et d’étudier les possibilités de l’exploitation du bois d’une façon légale pour arrêter la destruction des espaces existants.

A.G.


Read more at http://www.depechedekabylie.com/kabylie/bgayet/150179-un-animateur-associatif-bejaoui-dans-la-delegation-algerienne.html#cvCjVSfAHX6PiMPX.99

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article