Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Gaz de schiste en Algérie: "La main bien visible de l'Etranger..."

Gaz de schiste en Algérie: "La main bien visible de l'Etranger..."

A de nombreuses reprises, les opposants algériens à la fracturation hydraulique horizontale ont été stygmatisés par certains membres du gouvernement comme étant des agents de "la main invisible étrangère". On a même, à maintes occasions, osé alors parler de tentatives de déstabilisation, de diaboliser toute forme d'argumentation scientifique, économique et environementale comme étant le fruit d'un sinistre complot ourdi dans l'ombre malveillante de certaines puissances étrangères.


Il faut dire que, ne disposant d'aucuns arguments dignes de remettre en question la réserve de nombreux experts algériens chevronnés, ainsi que de militants aguérris, certains n'ont eu d'autre option que de leur opposer une des plus falacieuses accusations si souvent récurente dans le champ lexical de leurs monologues politiques -et non discours-. Au point, cette fois-ci, d'en abuser jusqu'à la lie afin de maquiller leur totale défaillance d'une véritable et sincère vision sur le long terme pour notre économie.


Il est ecore plus vrai que la qualité réthorique, la grande maîtrise du sujet affichée, ainsi que l'honorable responsabilité citoyenne de leurs "adversaires", n'aura pu que déstabiliser, cette fois-ci, ceux et celles qui pensaient du haut de leur montagne de pétrodollars, que la société algérienne "d'en bas" était incapable de maturité citoyenne, encore moins de se sentir concerné par la question environnementale. Au point même de la porter sur le devant du pavé, et cela aux quatre coins du pays.

Il aurait pourtant suffit de suivre comme moi quotidiennement l'actualité environnementale de notre pays pour se rendre compte à quel point le nombre de manifestations locales corollaires à des problématiques écologiques n'ont eu de cesse de s'ébranler depuis au moins cinq ans et, surtout, de diagnostiquer alors une crise aigue de confiance entre les Algériens et leur gouvernement dans ce domaine...

Est-il vraiment néscessaire de rappeller aussi toutes les erreurs d'appréciations, les incohérences, les vices de forme, les incompétences ainsi que les politiques de papier sans la moindre réalisation sur le terrain qui sont , au moins, à l'origine de maints et maints desastres écologiques à travers l'ensemble du territoire algérien?


Le plus tragique, dans cette affaire, qui n'est que le climax, à vrai dire, d'une crise encore plus profonde et globale, est de voir avec quel appoint on ose à présent solliciter l'aide d'experts étrangers, reconnus de tous comme des agents de loobys qui ont toujours prouvé leur mépris total quant au sort de notre peuple. De "ratons" sauvages et incivilisés , nous voici certes devenus à leurs yeux de précieux rats de laboratoires, depuis l'indépendance de notre nation. La nuance entre ces deux approches exotiques ne peut être admise qu'au regard de la sophistication des procédés. N'importe quel esprit algérien digne de ce nom ne pourra se laisser abuser par une telle prestigiditation!


Quid d'un rapport fourni et détaillé, compilant à travers plus de six cents pages toutes les pertinentes argumentations contraires au discours rassurant et publicitaire des autorités algériennes? Un moratoire a été également proposé. Un désastre écologique, économique et social pourrait même trouver son origine dans l'exploitation du gaz de schiste par la fracturation hydraulique horizontale...

Suffira-t-il d'importer jusqu'à la mauvaise foi parce que l'on a laissé s'exporter volontairement la majorité des forces vives et brillantes ainsi en exil depuis tant d'années? Pourquoi n'y a-t-il plus un seul Algérien de talent pour venir à leur secours? Quelle indépendance d'esprit et bien même preuve de souverainété nationale peut-on reconnaitre dans cette implication de ces Yes Men et Spin Doctors , petits soldats à peine officieux de la Main Invisible d'Adam Smith? Celle qui reconnait encore à demi-mots la colonisation comme une oeuvre de civilisation, l'arme des grands priviliégiés de la Globalisation sur la prétendue médiocrité des "Damnés de la Terre"?


Tout parait clair, à présent, depuis cette dernière démarche de Sonatrach; justement si visible à l'oeil nu de toute forme de malhonnêté. Et ce ne sont pas des suspicions lancées à la lègère, comme un dernier recours au plus sinistre des populismes : il y a les faits et des comportements qui doivent reveiller l'esprit de tous ceux et celles qui hésitent encore à refuser la fracturation hydraulique en Algérie...

Karim Tedjani

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article