Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Gaz de schiste : La contestation se maintient au fil de l’eau

http://www.elwatan.com/

La célébration de la journée mondiale de l’eau dans le sud, cette année, n’a pas manqué de lier la thématique de l’eau à celle du gaz de schiste. Une célébration ou l’amertume de l’après discours du 19 mars dernier du chef de l’état n’a pas entamé la volonté de marquer l’événement par de nouvelles manifestation à In Salah et Ouargla.

Rejoignant le thème retenu pour cette année, à savoir « l’eau et le développement durable », In Salah, ou la thématique est plus que jamais d’actualité, a organisé un nouveau sit-in à Sahat Somoud qui a eu pour message focal : « Non pour la pollution des eaux souterraines en Algérie ».

La manifestation a, à son habitude, brassé des dizaines de manifestants sans pour autant être marqué par les foules habituelles des grands jours. In Salah est partagée entre Sahat Somoud et un désir tout à fait naturel de reprendre un tant soit peu un rythme de vie « normal » surtout en cette période de vacances scolaires marquées par la célébration des mariages du printemps.

A Ouargla, par contre, entre la fantasia officielle et la contestation de la rue, la journée de l’eau a été l’occasion pour le front populaire anti-gaz de schiste d’organiser un meeting en plein Souk El Hedjar. L’événement a connu, lui aussi, une mobilisation mais a tout de même marqué l’événement par un nouvel appel aux autorités « afin de réviser sa position sur l’exploration du gaz de schiste et mettre en place un moratoire sur cette question » affirme Tahar Belabes à l’issue de cette nouvelle manifestation organisée la matinée durant.

Pendant ce temps, l’unité territoriale de l’Algérienne des eaux célébrait cette journée par une journée de sensibilisation sur la préservation de l’eau et une belle exposition vantant les exploits du secteur notamment la déminéralisation de l’eau potable qui s’impose comme un défi aux autorités après plusieurs rendez-vous ratés et des reports de réception des stations de déminéralisation.

La circonstance verra tout de même l’inauguration de la station d’El Khafdji d’une capacité de traitement de 7500 m3/j et qui doit desservir la nouvelle zone urbaine de la ville. D’autres stations, quatre sur les neuf initialement prévus, seront inaugurées dans les jours prochains a annoncé Ahmed Yakoub, le directeur régional de l’ADE.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article