Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

La première photographie d'un grand requin blanc dans les eaux algériennes (

La première photographie d'un grand requin blanc dans les eaux algériennes (

COMMUNIQUE
La première photographie d'un grand requin blanc dans les eaux algériennes (Prise par un pécheur au large de Tlemcen le 15 mars 2015)

Depuis les deux journées d'études sur les grands requins du bassin algérien, organisées début Mars par le Ministère de la Pêche et des Ressources Halieutiques le CNRDPA/ENNSMAL et Longitude 181 à Alger, les témoignages et les observations affluent de part et d’autre de la côte algérienne.


En effet, dés la mise en ligne de notre page Facebook (Expédition Grands Requins Du Bassin Algerien 2015/17) dédiée à la vulgarisation de l’état d’avancement du projet de recherche, nous recevons régulièrement des offres de soutien, des témoignages, des photos et même des vidéos. L'engouement et l'intérêt pour notre entreprise est aussi important que la fascination et la peur viscérale que la majorité de la population ont pour ces magnifiques créatures. Ces craintes sont elle justifiées ? Bien évidemment que non, aucune attaque n'a jamais été recensée en Algérie...JAMAIS! Est ce que les requins sont subitement apparus dans nos eaux ? Bien sûr que non. Comme l’ont bien expliqué conjointement lors de deux journées d’études, à savoir le Pr. Hemida, le Dr. Sarano et le Dr. Berkane instigateur et coordinateur de l’expédition.


Dans le même cadre et bien avant cette expédition, le Dr Berkane avait expliqué dans une interview accordée à Liberté en Septembre dernier:" Il n'y a pas eu d'invasion de requins l'été dernier" tout comme il n'y a pas "d’apparition subite" des requins blancs à Tlemcen. Les grands requins ont toujours été présents en Méditerranée et dans le bassin algérien comme tous les autres poissons endémiques. Ce n’est qu’avec l’avènement des média sociaux et la disponibilité de moyens de prises de vue à porté de main, que la large diffusion d’images de pêcheurs dévoile les belles prises de requins ; comme ils le font avec toutes autres espèces d’ailleurs (Mérou, denté, Liche, thon et autres espèces prisées) ceci a suscité un intérêt grandissant et parfois une certaine inquiétude chez le large public.


Il convient de relever que certaines vidéos et photographies publiées par nos soins, ne servent qu’à renseigner d’un point de vu scientifique, sur les apparitions, les déplacements et l’état de cette ressource halieutique, qui rappelons le est étudiée depuis plus de 50 ans en Algérie (Laboratoire de Castiglione dés les années 50, USTHB et ENSSMAL depuis les années 90) au profit de la recherche scientifique qui permet au MPRH de veiller à la gestion rationnelle de celle-ci. Le sujet de thèse du doctorant MENDIL Hamza, permet à un large réseau d’intervenants, lancé par le comité de pilotage du projet de recherche (Pr. Hemida, Dr Sarano, Dr Emir, Mme Zerrouki et MENDIL Hamza) sur le long de la côte algérienne, de continuer la série d’études entreprises en Algérie depuis plus d’un demi siècle. Ce pourquoi il n'y a aucune raison d'avoir peur. Les requins sont des prédateurs qui se nourrissent essentiellement de poissons et de crustacés et ne sont observés qu’occasionnellement tellement ils évitent au maximum la présence de l’homme ; c’est à l’homme de ne pas les perturbés à l’image du requin blanc observé ces derniers jours aux large de Honain dans la Wilaya de Tlemcen par des pêcheurs.

Chers Ami(e)s, les requins sont un élément indispensable à l’équilibre des écosystèmes marins présents sur nos côtes, car ils sont le sommet de la chaine alimentaire et sont un rempart à la préservation des autres espèces/ressources halieutiques. Alors c’est à nous de les protégés en informant sinon en orientant les gens vers notre page Facebook, et bientôt le site dédié à l’expédition sans oublier les universités et les services du MPRH qui nous accompagnent dans notre projet.

Désacralisons ce mythe qui entoure les requins car ils sont en danger dans les eaux algérienne et si le sommet de la chaine alimentaire disparaît ! Qu’adviendra t’il des autres maillons ??

CNRDPA : Centre National de Recherche et de Développement de la Pêche et l'Aquaculture (www.cnrdpa.dz)
ENSSMAL : Ecole Nationale Supérieure des Sciences de la Mer et de l’Aménagement du Littoral (www.enssmal.dz).
MPRH : Ministère de la Pêche et des Ressources Halieutiques (www.mpeche.gov.dz).
DPRH : Direction Wilaya de la Pêche et des Ressources Halieutiques.

L’interview du Dr. Emir BERKANE vous sera diffusée en complément d’informations au présent article.

[Comité de pilotage du projet : Expédition Grands Requins Du Bassin Algerien 2015/17

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article