Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Ressources hydriques : 2.250 forages autorisés dans le Sud-est (ANRH)



Un total de 2.250 forages ont été autorisés par l’Agence nationale des ressources hydrauliques (ANRH) dans le Sud-est du pays depuis 2012, a-t-on appris auprès des responsables locaux de cet organisme.

Les forages, réalisés sur les nappes du continental intercalaire (CI) et du complexe terminal (CT), sont répartis à travers le territoire des wilayas de Ouargla (1.272 forages), Ghardaïa (331), Biskra (593), El-Oued (28) et Illizi (26), a précisé le directeur de l’antenne locale de l’ANRH.

Durant la période allant de 2012 à 2014, le nombre de forages autorisés à travers la région du Sud-est du pays a connu une hausse, justifiée par une croissance enregistrée en matière de demandes d’autorisation de forages pour l’irrigation agricole, a expliqué M. Abderrazak Zahrouna.

Cette opération, retenue dans le cadre de la stratégie de l’Etat visant à donner un nouvel essor au développement agricole et rural, intervient en application de la circulaire interministérielle N° 108 du 23 février 2011, relative à la création de nouvelles exploitations agricoles et d’élevage, a-t-il ajouté.

Selon M. Zahrouna, la wilaya d’Ouargla, compte actuellement, à titre d’illustration, 2.549 forages, tout état confondus, dont 152 pour l’AEP, 687 pour l’industrie et 1.440 pour l’irrigation agricole.
La nappe du CI (fossile), captée à plus de 2.000 mètres de profondeur et caractérisée par une forte température de l’eau, pouvant atteindre les 60 C°, est très faiblement renouvelable.

Selon l’ANRH, le bassin hydrographique du Sahara qui possède une capacité de 60.000 milliard m3 sur une superficie globale de 1.100.000 km2 (Algérie 60%, Libye 30%, Tunisie 10%), compte plus de 9.000 forages à travers ces pays.

L’antenne locale de l’ANRH qui coiffe les wilayas d’Ouargla, Ghardaïa, Biskra, El-Oued et Illizi, s’intéresse à la prospection, l’évaluation des ressources en eau, le suivi périodique de la ressource au plan quantitatif et qualificatif, et la préservation de cette ressource contre toute forme de dégradation, a-t-on signalé.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article