Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web

http://www.radioalgerie.dz/

22/04/2015 - 08:45

La ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Dalila Boudjemaa a affirmé mardi à Alger que plus de 180.000 tonnes d'huiles à moteur usagées étaient utilisées annuellement appelant à les valoriser en vue de préserver l'environnement et la santé du citoyen et en faire une ressource économique durable.

Intervenant lors d'un atelier autour des moyens à même de valoriser les huiles usagées, la ministre a précisé que 50% des de ces huiles étaient récupérables et recyclables.

Elle a souligné, durant cette rencontre organisée par le secteur de l'Environnement en coordination avec le Programme de l'ONU pour l'environnement, le nécessaire examen de la manière à adopter pour la valorisation des huiles à moteur usagées en sensibilisant les producteurs aux conséquences dévastatrices sur l'environnement et la santé.

La ministre a appelé, dans ce contexte, les producteurs à contribuer à l'ancrage d'une culture environnementale pour une meilleure gestion de ces huiles à travers notamment la création de micro-entreprises spécialisées.

La récupération des huiles devra permettre la création d'"une ressource économique et une matière première pour la consolidation de l'industrie, la création d'emplois et la réalisation du développement durable, a-t-elle estimé.

Mme Boudjemaa a rappelé, à cette occasion, l'arsenal juridique mis en place en 2001 pour la valorisation des différents déchets dont les huiles usagées qui constituent un "danger sur l'environnement et la santé".

Par ailleurs, la ministre a souligné la disponibilité du secteur de l'Environnement à accompagner tous les investisseurs notamment les jeunes précisant que la valorisation et le recyclage des déchets pourrait générer des revenus financiers supplémentaires estimés à 300.000 euros par an.

La représentante du Plan d'action pour la Méditerranée (PAM), Jihane Sekka a affirmé que le programme dont l'Algérie a bénéficié vise à soutenir et accompagner les efforts nationaux en matière de lutte contre la pollution maritime.

"Cette démarche intervient après la signature, en juin 2013, d'un mérmorandum d'entente entre le Centre national des technologies de production plus propre (CNTPP) relevant du secteur de l'environnement et le Plan d'action pour la Méditerranée (PAM) portant sur la gestion des huiles à moteurs usagées en vue de protéger la Méditerranée de la pollution, a précisé Mme Jihane.

La mise en application des plans nationaux de l'environnement et l'élaboration d'un cadre juridique de gestion et de récupération des déchets des huiles usagées figurent parmi les objectifs de ce plan méditerranéen, a-t-elle indiqué.

Cette rencontre, ajoute Mme Jihane, permettra de présenter les méthodes de gestion des projets et du plan national environnemental en Algérie et d'élaborer une étude technique économique environnementale sur la méthode d'utilisation des déchets des huiles usagées pour réaliser l'économie verte.

Pour sa part, Fazia Dahleb, expert au CNTPP a souligné que l'Algérie "appuie actuellement les opérations de collecte et de transfert de ces déchets dangereux pour réduire la pollution et préserver la diversité biologique".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article