Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web

Les températures atteindront 35 à 47° C de mardi à vendredi, selon une alerte météo diffusée ce lundi par Météo Algérie. Contacté par TSA, Mohammed Bekat Berkani, président de l’ordre des médecins, revient sur les comportements à adopter pour faire face à la canicule pendant le ramadan.

« Avec ces températures, il est  difficile de faire le jeûne pour les personne âgées »

Pour les personnes âgées, étant donné que c’est une période d’entrée en matière de la canicule, c’est difficile d’observer le jeûne, prévient le Dr Bekat Berkani qui leur conseille de boire continuellement de l’eau pour éviter la déshydratation. « Les personnes âgées ne ressentent pas la soif, par conséquent ils se déshydratent sans qu’ils ne se rendent compte », explique-t-il.

Pour  les personnes âgées qui jeûnent, le docteur Bekat Berkani leur recommande de se laver régulièrement le visage, les mains et les pieds pour se rafraîchir.

Outre les personnes âgées, les enfants sont également vulnérables face à la canicule. « Il faut donner à boire aux enfants car ils ne le demandent pas souvent », préconise-t-il. Il est aussi important d’éviter de s’exposer au soleil.

Ne pas sortir et privilégier les endroits frais

Le Dr Bekat Berkani déconseille de sortir pendant les périodes de grandes chaleurs ou de faire de grands efforts physiques. « Si le corps de la personne perd beaucoup de sueur il ne trouvera pas de quoi compenser en période de jeûne », prévient-il.

L’exposition au soleil peut également causer des hypotensions, selon le président de l’ordre des médecins. Les sportifs, de leur côté,  ne doivent pas faire de sport pendant la journée. On devrait, également, rester dans des atmosphères un peu réfrigérées. Dr Bekat Berkani conseille, ceci-dit de mettre les climatiseurs sur des températures raisonnables de 23 à 24°.

Attention, ne buvez pas beaucoup d’eau à la rupture du jeûne !

Le Dr Bekat Berkani met en garde les jeûneurs sur l’excès d’eau à la rupture du jeûne. « Le fait de prendre la Chorba est déjà une façon de se réhydrater. Il faut modérer les prises d’eau, on a toute la soirée et la nuit » pour éviter des problèmes gastriques.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article