Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Gestion de l'énergie: trois communes algériennes bénéficieront d'un programme algéro-européen

ALGER - Trois communes algériennes bénéficieront prochainement d'un projet afin d'y améliorer la gestion locale en matière d'énergie dans le cadre d'un programme européen, a-t-on indiqué mercredi à Alger lors d'un séminaire sur les villes et les énergies renouvelables.

Ce projet pilote, qui devrait toucher les communes de Batna, Boumerdès et Sidi Bel-Abbes, est initié dans le cadre du programme "Cleaner Energy saving mediterranean cities" (CES- MED) en collaboration avec l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (Aprue).

CES-MED est un programme régional, financé par l'Union européenne (UE), et destiné à accompagner des autorités locales et des municipalités de 8 pays de la rive sud du bassin méditerranéen (3 villes par pays) pour définir des plans d'actions favorisant les énergies durables, selon les explications de l'expert principal de CES-MED Maghreb Pierre Coute.

L'objectif du programme est de réduire la consommation d'énergie et les émissions de carbone dans ces villes et réduire par conséquent le budget municipal consacré aux postes énergétiques.

Les actions envisagées par ce programme toucheront notamment l'efficacité énergétique des bâtiments, l'éclairage public, la gestion des déchets et de l'eau, la production d'énergies alternatives et les transports urbains.

Le plan d'actions pour le projet algérien devrait être finalisé en août prochain avant d'entamer ensuite la phase de la mise en œuvre de ce projet après avoir reçu les financements nécessaires, selon cet expert.

Intervenant à cette occasion, le directeur général de l'APRUE Mohamed Salah Bouzeriba a exprimé son souhait d'élargir cette initiative sur d'autres villes du pays.

"Les collectivités locales ont intérêt a adopté cette démarche pour réduire la facture énergétique des mosquées, des écoles, des bâtiments administratifs et de l'éclairage public qui est à sa charge", a expliqué M. Bouzriba à la presse en marge de ce séminaire.

Plus de 80% de l'énergie produite en Algérie est consommée au niveau des communes (éclairage public, écoles, bâtiments, industrie, transport...), c'est pourquoi ces créneaux constituent un levier important pour la promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables au niveau local, selon le directeur de l'APRUE.

Le séminaire, qui a regroupé une centaine de présidents s'assemblées populaires communales (APC) et des responsables de villes méditerranéennes bénéficiant du programme CES-MED tels que Kairouan (Tunisie) et Oujda (Maroc), a été également une occasion pour échanger des expériences dans ce domaine.

Présente à cet événement, la représentante de la délégation de l'UE en Algérie Manuela Navarro a indiqué que deux groupe de travail sur le gaz et l'électricité ont été installés dans le cadre du dialogue permanent sur l'énergie entre l'Algérie et l'UE.

Un forum d'affaires sur l'énergie devant regrouper des entreprises algériennes et européennes sera organisé début 2016 dans l'objectif de découvrir les possibilités de coopération dans le domaine énergétique, ajoute Mme Navarro.

 
 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article