Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web

ALGER- Des experts ont appelé, mardi à Alger, à multiplier les initiatives citoyennes en matière de gestion et de valorisation des déchets ménagers pour développer cette filière industrielle naissante en Algérie.

"Il est nécessaire de partager et d'appuyer les exemples de démarche participative et collaboratrice, sur le territoire national, dans le cadre d'un partenariat avec le ministère chargé de l'environnement", a indiqué le directeur du projet R20 Med, Rachid Bessaoud, lors de la 2ème conférence internationale sur l'énergie et l'environnement.

Il s'agit, notamment, des initiatives engagées dans le domaine de tri sélectif de déchets ménagers, menées notamment par les organisations non gouvernementales (ONG) R20 Med à Oran, Indjaz El Djazair à Alger et Taourirt à Tizi-Ouzou.

M. Bessaoud a estimé, par ailleurs, que la réussite de ce type d'initiatives était liée directement aux actions de suivi et de pérennisation et à l'attention particulière à accorder à la problématique de l'informel dans le secteur de la récupération des déchets, une activité ancestrale qui nuit au développement des projets modernes de tri.

Un représentant de l'Association internationale des déchets solides (Iswa), Jean-Paul Leglise, a préconisé l'adoption d'une "approche ascendante" (Bottom-up) pour instaurer une industrie forte dans le domaine de traitement de déchets.

De son côté, l'expert Christophe Blavot a mis l'accent sur la place que doit occuper le traitement des déchets ménagers dans l'écologie industrielle et territoriale.

Il a plaidé pour le développement des "technologies de rupture" appelant, à cet égard, à renforcer le mix énergétique par le traitement de déchets par gazéification.

Cette activité, qui repose sur des procédés thermiques en absence et avec des quantités très réduites d'oxygène, peut produire environ 700 Mégawatts (MW) d'électricité quotidiennement, en traitant les 10 millions de tonnes de déchets générés chaque année en Algérie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article