Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web

ORAN - La société civile "doit jouer pleinement son rôle", a insisté mardi à Oran la représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et coordinatrice des systèmes des Nations unies en Algérie.

"Le bonheur se construit lorsque le travail se fait localement et lorsque la société civile joue pleinement son rôle", a déclaré, à l’APS, Cristina Amaral, en marge d’une rencontre avec des associations locales versées dans l’environnement telles que "Phoenicia", "Groupe des verts", "La jeunesse démocratique de Misserghine" et l’association de promotion de la femme rurale "Main dans la main".

Le PNUD travaille dans la proximité avec les associations dans le cadre des bonnes pratiques qui sont appuyées par un programme de micro-financement à travers le Fonds mondial de l’environnement, a souligné sa représentante en Algérie, en faisant observer que grâce au comité de pilotage des organisations non gouvernementales (ONG), que le Programme des nations unies a permis de faire la promotion des initiatives en valorisant le potentiel de l’environnement à travers des actions de préservation de l’environnement ou encore pour augmenter les revenus des femmes en difficultés.

La représentante du PNUD a inspecté, à l’occasion, une chauffe eau solaire installée au niveau de l’école Selmane El Farissi à haï El Menzeh (ex Canastel), une initiative de l’association "Phoenicia" d’Oran, à laquelle s’est associé le PNUD à hauteur de 80 pour cent du projet portant sur la fabrication et l’installation de chauffe-eaux solaires dans 11 établissements scolaires (lycées, CEM et écoles primaires), comme l’a expliqué un membre de cette association, Abdelkader Belhakem.

"Cet accord porte également sur l’apprentissage de l’élève à mobiliser l’énergie et à s’en servir sans polluer l’environnement", a souligné, pour sa par part, la directrice de l’école Selmane El Farissi, Dalila Boufenik.

Mme Cristina Amaral a visité également une exposition sur les activités des clubs bleus par les élèves de cet établissement scolaire et des travaux d’artisanat effectués par les tisseuses de l’association de promotion de la femme rurale "Main dans la main".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article