Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web

TOKYO, 30 juin 2015 /PRNewswire/ -- Une conférence de presse s'est déroulée le 30 juin 2015 pour annoncer la publication d'un nouveau rapport sur la durabilité des pêches maritimes mondiales au 21e siècle, intitulé « Prédire l'avenir des océans ».

Le rapport est un produit du programme Nereus UBC de la Nippon Foundation. Il note que les émissions continues de CO2 entraînent des changements dans les niveaux de température, d'acidité et d'oxygène des océans qui sont sans précédent lors des derniers millénaires. Ces modifications de l'état des océans affecteront la productivité biologique dans l'océan, avec un impact sur les organismes qui s'étendra du plancton aux poissons.

Avec la surpêche et la destruction des habitats, le changement climatique devrait conduire à une baisse de la pêche dans de nombreuses régions et altérer la biodiversité marine ainsi que la structure du réseau trophique. Bien que l'aquaculture jouera un rôle pour fournir une source de protéines marines destinées à une population mondiale croissante, la durabilité écologique et sociale à long terme de l'aquaculture est peu claire.  Un cadre amélioré de gouvernance mondiale des océans sera nécessaire pour assurer une pêche durable à l'avenir.

Lors de la conférence de presse, le professeur agrégé William Cheung de l'UBC, qui est aussi l'un des codirecteurs du programme Nereus, a déclaré que « les types de poissons que nous aurons au dîner seront très différents d'ici quelques décennies ». Il a ajouté que « la pêche capturera plus d'espèces d'eau chaude et de petits poissons, ce qui affectera la pêche nationale et à l'étranger ainsi que les poissons importés ».

Le programme Nereus est une initiative de recherche interdisciplinaire des océans auquel collabore la Nippon Foundation avec sept instituts du monde entier, y compris l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) et l'Université de Princeton.  Au sein du seul programme de recherche complet au monde qui met l'accent sur l'avenir des océans, environ 30 membres et 14 chercheurs mènent des recherches interdisciplinaires qui couvrent un large éventail de sujets allant du climat au droit international. Certains des résultats ont déjà été publiés dans de nombreuses revues académiques, et notamment « Science ».

Pour obtenir plus d'informations, y compris le rapport complet, veuillez visiter : 
http://www.nippon-foundation.or.jp/en/news/articles/2015/

Source : Nippon Foundation

Contact :
Mme Yukiko Kuwata, M. Takashi Arikawa
Service des affaires océaniques et maritimes
The Nippon Foundation
Tél : +81-3-6229-5152
E-mail : pr@ps.nippon-foundation.or.jp

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article