Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Ramadhan, canicules...et puis des arbres... (Plaidoyer pour la forêt algérienne)

A Guerbes, ce sont les forestiers les principaux complices de la déforestation....
A Guerbes, ce sont les forestiers les principaux complices de la déforestation....
A Guerbes, ce sont les forestiers les principaux complices de la déforestation....

A Guerbes, ce sont les forestiers les principaux complices de la déforestation....

C’est toujours par leur manque que l’on apprécie la vraie valeur des choses. N’est-ce pas une des finalités de ce saint mois de Ramadhan el Kareem ? Nous rappeler par l'épreuve de la faim et  de la soif, l’importance de cette nourriture et de  ces boissons que nous consommons quotidiennement. Sans autre restriction que le non moins sacro-saint "pouvoir d'achat" ..

Eh bien, considérons que cette canicule suffocante, toute chargée de pollutions, devrait de la même manière nous faire comprendre à quel point les arbres manquent à notre pays.

Sous ces soleils de plomb qui rougissent l’horizon comme un filament de cuivre en fusion, la moindre once d’ombre vaut son pesant d’or.Combien n’est-elle pas rafraichissante , caressante, subtile dentelle d'ombres et de lumières qui se dessine sur le sol au gré des balancements de ses branches...

Ne regrettez-vous pas, alors ces arbres qui vous ont vu grandir bien au frais, sous leur bienveillante hospitalité ? Ceux qu'adultes vous avez laissés disparaitre de votre environnement, comme si leur sort était une évidence...

Les arbres sont les favoris des nuages. À part les montagnes, qu’ils aiment par-dessus toute autre forme d’amour. Les arbres respirent dans l’air et font respirer la terre, sont de bois et brûlent le feu comme personne; l'eau fourmille en eux tel un sang sans chair...

Il y a donc presque tous les éléments de la vie dans un arbre. Là où ils trônent, le climat est plus doux. Les forêts sont des palais dont chaque pilier relie le ciel et les sols qu’ils ont aérés de leurs racines. Ils font pénétrer ainsi les cieux dans le royaume de l’obscurité. Même en tant qu’êtres symboliques, les arbres ont une grande valeur, il me semble.

Quand il fait aussi chaud, nous devrions toujours nous remémorer toute cette fraicheur que nous avons laissé partir en fumée. Notre plus grand capital d’existence sur cette terre de biodiversité, avec l’eau, l’air et le sol.

En ce mois de Ramadhan, je pense avant tout à tous ces gens qui n’ont pas tous les jours une assiette aussi bien garnie que la mienne.

Puis, cette atmosphère, dont l’humidité n’est plus absorbée par la végétation, mais par mon corps qui n’en peut plus de transpirer. La nuit est tombée. Le jeûne s’est achevé pour cette longue journée incandescente...

Il semblerait que la chaleur, elle, n’a pas daigné m’accorder de répit. Je me sens d’autant aussi proche de tous ces arbres algériens qui manquent à nos paysages, tant ils étouffent sous la crasse plastique et les vents de poussières en tous genres .

Le désert s’est invité dans mes poumons ; le parfum de chlorophylle a pris la saveur du chlore...

Comme ils me manquent, même sous la canicule parisienne, tous ces arbres de mon Guerbes que personne n’a pu sauver de l’avidité de quelques hommes.

Une DGF, un Etat, des médias, tout ce beau monde de pouvoir averti. Et pourtant la machine à tuer le futur demeure enclenchée...

Juste une bribe de petits bonhommes ; des sangliers humains, truffeurs d’incendies et de sabotages. Pour quelques millions de dinars. Tout le monde le sait, à tous les étages de la pyramide, du haut vers le bas et de bas en haut. Pourtant, chaque saison, ils retournent la forêt de leurs petits manèges écocidaires ; leur groins sont devenus mécaniques, leurs défenses, aux plus hautes sphères du pire, apparemment....

Que fait la DGF ? Protectrice de la préservation de la conservation du grand machin chose que l’on nomme encore difficilement forêt algérienne? Aire protégées comme un espace de bizness, développements durable des mauvaises intentions?N’est-il pas kafkaïen d’admettre qu’un crime aussi évident, rapporté en images et par de nombreuses alertes sur la scène médiatique, à l’échelle nationale... et de simples citoyens qui accomplissent leur triste besogne sans que personne ne puisse les en empêcher !?

Ils sont devenus maîtres du terrain. Donc se sentent souverains sur cette parcelle d’Algérie où ils font à présent leur loi à coup de gourdins...

Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs, mon cri d’alarme n’est qu’un parmi tant d’autres. Des scénarii similaires se développent durablement presque partout; là où persistent encore des forêts naturelles pour nous préserver de la chaleur...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

Arenaria 05/07/2015 15:49

Savoir et ne point agir, ne pas pourvoir le faire, ne pas savoir quoi faire pour endiguer cela.....c'est ce que je ressens, au même titre que ceux qui veulent faire mais ne savent quoi faire....Si un jour, je serais à même de faire quelque chose, je vengerai tous ces arbres et toutes les forêts algériennes, je suis déçue de voir des institutions s'effriter et se gangrener, plus personne n'a assez de courage pour dénoncer et surtout AGIR, la cupidité est la même, qu'on déforeste à coup de machette ou à coup de négligence, la cupidité est surtout de voir tous nos jolis responsables endossés leurs costumes et arpenter les réunion l'air sérieux et grave, tout le monde se politise, ils veulent tous briller et caresser le sens du poil, on est loin des principes, du courage qu'exige la fonction d'être forestier.....

Quant à moi, je reste perplexe, l'avenir de la forêt m'inquiète, l'avenir de ce pays aussi :(

Je suis désolée Karim.....désolée pour cette institution qui n'a plus aucune valeur ni respect à mes yeux :(

Tedjani 05/07/2015 16:05

Je sais que tu parles en connaissance de cause; et il est vrai que la DGF, direction générale des forêts, doit totalement être remaniée et surtout changer de ministère; car elle n'a rien à faire sous la coupe de l'Agriculture...