Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Une plage artificielle au barrage de Djorf Ettorba renforcera les loisirs à Béchar (association)

Ce projet de plage artificielle, une fois matérialisé, donnera un nouvel élan aux activités récréatives et de tourisme dans une région qui a réellement besoin de ce genre d’équipement public et dispose de fortes potentialités touristiques et naturelles pouvant être d’une contribution énorme à son développement économique, a-ton souligné.


BECHAR - L’aménagement d’une plage artificielle sur les berges du barrage de Djorf Ettorba constitue un moyen de renforcement du segment loisirs dans la région de Bechar, ont estimé mardi des représentants d’une association locale .

L’aménagement de cette plage artificielle comblera le déficit en structures de loisirs et de baignade en période estivale dans les communes de Bechar et Kenadza, limitrophes de cet important plan d’eau dans le sud-ouest du pays, ont-t-ils précisé à l’APS.

L’association locale de la pèche continentale et des pécheurs qui regroupe plus de 500 adhérents et activent depuis plusieurs années au niveau de ce barrage, souhaite effectivement la création de ce genre d’espace pour peu que des mesures pour la protection de la faune et de la flore de cette zone humide soient durables, a souligné son président.

"L’aménagement d’une plage artificielle au niveau du plan d’eau de ce barrage dont le lac s’étend sur une superficie de 94 km2 sera une très bonne initiative pour le développement et la promotion des activités de loisirs et de tourisme dans la région", a estimé Moulssehoul Ben-Ahmed.

"Nous avons toujours encouragé, en concertation avec les responsables des secteurs des ressources en eau, de la pèche et de la jeunesse et des sports, toutes les activités de loisirs et de détente dans cette espace naturel et la création d'une telle plage sera d'un apport considérable pour renforcer des lieux et sites de loisirs au profit des populations de la région", a-t-ilajouté.

Sur le plan technique, l’aménagement de cette plage "ne pose aucune contrainte matérielle, mais nécessite au préalable des autorisations des secteurs de l’environnement, de la pèche et de l’Agence nationale des barrages et des transfert (ANBT)", a-t-on indiqué.

Cette dernière structure est chargée de la gestion de ce barrage qui dispose d’une capacité de 365 millions de M3 d'eau provenant essentiellement des crues périodiques de l’oued Guir, l’un des plus importants cours d’eau dans la région du sud-ouest.

Le projet d’une station nautique, en réalisation actuellement sur ce  site, assortie d’une aire de repos et de loisirs au profit des habitants de Bechar et Kenadza, est considéré localement comme une "première" dans les régions sahariennes du pays, de même que le développement en général des sports nautiques dans le Sud.

Le maitre de l’ouvrage, en l’occurrence le secteur de la jeunesse et des sports, a dégagé une enveloppe financière de 200 millions de dinars pour la concrétisation et l’équipement de cette station qui contribuera sans doute au développement et à la promotion des activités touristiques dans la région, a-t-on fait savoir à la direction de wilaya de ce secteur.

Cette station qui sera réceptionnée au cours des deux prochaines années au niveau de ce barrage, situé à 70 km au sud ouest de Bechar et qui s’étend sur une superficie globale de 21.500 km2, dont 94 km2 constituent son lac, constituera un moyen de promotion des différentes disciplines sportives aquatiques.

Elle pourrait être aussi utilisée comme camp d’entraînement des équipes nationales appelées à prendre part aux compétitions internationales de sports aquatiques dans des eaux continentales, a-t-on explique de même source.

Ce projet de plage artificielle, une fois matérialisé, donnera un nouvel élan aux activités récréatives et de tourisme dans une région qui a réellement besoin de ce genre d’équipement public et dispose de fortes potentialités touristiques et naturelles pouvant être d’une contribution énorme à son développement économique, a-ton souligné.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

Bouhedli Mohamed Nassim 24/10/2015 22:32

Merci pour cet excellent article et bonne continuation signé Mr. Bouhedli Mohamed Nassim