Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de webi

L’entrepreneur chargé de la rénovation de 130 km du réseau AEP, échappe à tout contrôle et ne respecte pas les délais des travaux lancés depuis deux ans, et prévus pour être achevés au mois de mars dernier.

 

Une pénurie d’eau potable qui dure depuis un mois a poussé, dimanche dernier, des habitants de la cité Kechida à occuper le carrefour desservant la route de Biskra, celle de la zone industrielle et le centre-ville.

Les causes de cette pénurie sont dues, selon les responsables de l’hydraulique à une panne dans la station de pompage. Karim Marok, président de l’APC de Batna, qui s’est déplacé sur les lieux a invité ces mêmes responsables à se déplacer avec lui et à fournir des explications convaincantes à la population. Les riverains ont profité de la présence du maire pour poser un tas de problèmes relatifs à l’environnement et au cadre de vie.

Cette méga cité située au nord-ouest de la ville souffre depuis longtemps du manque d’eau et de l’état délabré des routes, de l’ensevelissement des avaloirs, du manque d’éclairage public, des perturbations dans la collecte des ordures ménagères, de la prolifération de lieux malfamés installés sur des projets mal conçus et abandonnés (Matico et autres constructions…) et la liste est longue.

L’entrepreneur chargé de la rénovation de 130 km du réseau AEP, échappe à tout contrôle et ne respecte pas les délais des travaux lancés depuis deux ans, et prévus pour être achevés au mois de mars dernier. «Tant que les travaux de rénovation de l’AEP ne sont pas finis, nous ne pouvons pas bitumer les routes», nous dira Karim Marok. Ce dernier qui a réussi à convaincre les protestataires de rouvrir la route, leur a demandé de patienter tout en donnant ordre à ses services d’alimenter la population en eau potable au moins un jour sur trois.
 

Lounes Gribiss
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article