Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Sarah K.

Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...
Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...

Après la saison estivale à Guerbes (Skikda)...

Je suis écœurée par le nombre de déchets que j’ai vu la semaine dernière sur nos plages, au centre et à l’est du pays, ainsi  que de l’énorme responsabilité des Algériens dans la pollution de la Méditerranée.

Des centaines et des centaines de bouteilles en plastique gisaient sur les plages et d’autres dissimulées derrières les rochers; des sachets en plastique, des bouchons en plastiques, des bouteilles en verre, des canettes, des mégots, et toutes sortes de déchets inimaginables !

Sans oublier ce détail marquant d'une e serviette hygiénique usitée, qui n’a vraisemblablement pas du tout dérangé les passants.

Face à  cela,  je me suis levée et j’ai décidé de ramasser les déchets qui se trouvaient à ma proximité et sur la plage. Je voulais confirmer ’jusqu’où allait l’incivilité des gens...  J’ai dû remplir quatre grands sacs poubelles dans un périmètre de 100 m2, sans le reste des déchets cachés entre les roches. J’imagine que ce n’est rien par rapport à d’autres endroits…en me voyant, les passants me regardaient comme si j’étais une extraterrestre. Donc j’avais bien confirmé que personne ne lèverait le petit doigt...

Le comble dans tout ça c’est qu’au bout d’une heure, une tempête se lève, le vent s’est mis à souffler et a ramené et transporté, des dizaines et des dizaines de déchets de toutes sortes vers la mer, et vers la plage. Le site  est de nouveau sale !!

C’est pour dire quel impact néfaste nous avons sur notre environnement.

Et bien le constat, c’est que la majorité de nos estivants sont définitivement sales, les endroits publics sont des poubelles pour eux, la mer est une poubelle, chaque recoin leur donne l’occasion d’y mettre leur saleté.

Derrière tout ça, qui réagit ? Les gens sont de plus en plus médiocres quant à leurs façons de se tenir et de maintenir l’hygiène autour d’eux. Si la saleté ne les dérange pas, quel genre d’individus  sont-ils devenus ? Insensibles !!!

Et la question cruciale dans tout ça : « qui doit se mobiliser dans ce pays pour que l’Algérie cesse d’être une poubelle ? ».

Pourquoi ne pas proposer une loi qui verbalise les gens, imposer des amendes ou contraventions d’abandon de déchets, des agents s’occuperaient de surveiller les incivilités dans les lieux publics...ne serait-ce pas un moyen de récupérer de l’argent et de le réinjecter dans la restauration et dans l’entretien de lieux publics ? Les sanctions aux infractions du code de la route ont finalement bien été appliquées ? Alors pourquoi attendre que cela se transforme en un véritable problème de santé publique, si ce n’est pas déjà le cas...

SARAH K.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article