Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web

Si l'hiver en Russie et au Canada sera plus chaud, il est probable que les voies maritimes du Nord vont pouvoir s’ouvrir. Il s’agit non seulement de la voie au Nord de la côte septentrionale de la Russie, mais aussi des voies le long des côtes canadiennes, autour du Groenland et à travers le détroit de Béring vers les pays asiatiques. Quant à l’hémisphère Sud, il deviendra plus froid. Les chercheurs rappellent que la masse des glaciers de l'Antarctique est en train d’augmenter. Et c'est également un processus naturel.

Le point de vue de chercheurs russes:

Photo : EPA

Le changement climatique global pourrait modifier considérablement la vie sur notre planète. Certains chercheurs affirment que cela va se produire d’ici quelques décennies, d’autres parlent de centaines d’années. Une chose est certaine : le réchauffement climatique a déjà commencé, et il est impossible de l’arrêter.

L’homme n’est que partiellement responsable des changements climatiques. Il « chauffe » l’atmosphère en construisant des villes et en augmentant la production industrielle. Mais ce n'est pas un facteur décisif pour ce processus. Notre planète possède ses propres cycles de refroidissement et de réchauffement. Les hommes ne font que les accélérer, explique Andreï Kokorkine, responsable du programme climat du Fonds mondial pour la nature.

La variabilité naturelle du climat est déterminée par des cycles océaniques ayant une période de 60 à 70 ans. Cela signifie que les deux prochaines décennies ne seront pas forcément plus chaudes que les précédentes, elles peuvent même être plus froides. Ce n'est pas une simple augmentation linéaire de la température, il s’agit d’un processus sinusoïdal. Lorsque la température augmente, l'intensité de la circulation des masses d'air augmente. C’est pourquoi nous avons un plus grand nombre d’incursions du Nord et du Sud, ce qui contribue à l’instabilité du temps. Et il est probable que cela va se poursuivre.

La météo de ces prochaines années ne risque pas de réjouir les terriens : différentes régions de notre planète seront obligées de faire face à des gelées ou des sécheresses sévères, des typhons et des inondations plus fréquentes. Le climat sur Terre est sorti de l’équilibre. La fonte des glaciers en Asie risque de provoquer la sécheresse. Cependant la fonte des glaciers pourrait également apporter des avantages, estime Vladimir Berdine, directeur de planification stratégique et de partenariat du Centre international de développement énergétique stratégique.

Pour la Russie, le facteur positif est la possibilité d’allonger la saison de navigation sur la voie maritime du Nord. Par ailleurs, la durée de la période de végétation s’allongera, ce qui présente un avantage pour l’agriculture. Par ailleurs, la période, pendant laquelle il va falloir chauffer les habitations sera plus courte, ce qui permettra de réduire la quantité de combustibles utilisée.

Il fera plus chaud dans le Nord. Les experts soulignent que même les arbres originaires des latitudes plus méridionales arriveront à survivre dans la toundra. Toutefois, le réchauffement sera également accompagné de certains inconvénients, explique Alexeï Kokorkine, responsable du programme climatique au Fonds mondial pour la nature.

Le réchauffement climatique ce n'est pas uniquement une augmentation des températures, c’est aussi une élévation du niveau de l’océan. C’est inévitable : le niveau de l’océan mondial va augmenter au moins d’un mètre. Et cela représente un danger, notamment pour certaines villes côtières d’Asie et les petits États insulaires comme les Maldives.

Si l'hiver en Russie et au Canada sera plus chaud, il est probable que les voies maritimes du Nord vont pouvoir s’ouvrir. Il s’agit non seulement de la voie au Nord de la côte septentrionale de la Russie, mais aussi des voies le long des côtes canadiennes, autour du Groenland et à travers le détroit de Béring vers les pays asiatiques. Quant à l’hémisphère Sud, il deviendra plus froid. Les chercheurs rappellent que la masse des glaciers de l'Antarctique est en train d’augmenter. Et c'est également un processus naturel. /L
Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2013_03_09/Les-avantages-et-les-inconvenients-du-rechauffement-climatique/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article