Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web

Ajoutée le 18 oct. 2013

Conférence donnée par Patrice Christmann Directeur Adjoint à la Stratégie du Bureau de Recherches Géologiques et Minières ( BRGM ), dans le cadre des Grands Séminaires de l'Observatoire Midi-Pyrénées le 17 septembre 2013
Jamais les terres rares n'ont fait autant parler d'elles. Elles sont l'objet d'enjeux géopolitiques entre la Chine et divers pays/ groupes de pays de l'OCDE, aux premiers desquels les Etats Unis, le Japon et le Canada. En septembre 2010, l'arraisonnement d'un chalutier chinois par des garde-côtes japonais a entraîné une suspension temporaire des livraisons de terres rares au Japon. En 2012, les États‑Unis, rejoints notamment par l'Union Européenne et le Japon, ont demandéà l'Organisation Mondiale du Commerce l'ouverture de consultations avec la Chine au sujet des restrictions qu'elle applique à l'exportation de ses terres rares.
Comment ces éléments, qui ont longtemps été des objets de curiosité pour les chercheurs, se trouvent-ils aujourd'hui être des enjeux internationaux ?
La conférence abordera leurs usages, notamment dans des applications contribuant au développement durable notamment dans la production et les économies d'énergie. Un scénario d'évolution de l'offre et de la demande à l'horizon 2020 sera présenté, montrant le risque de déséquilibre entre l'offre et la demande pour trois éléments en particulier : dysprosium, europium et terbium. Les perspectives offertes par la substitution et le recyclage des terres rares dans certaines applications des terres rares seront également discutées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article