Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

(Agence Ecofin) - Abdessalem Bouchouareb, le ministre algérien de l’industrie et des mines a affirmé que 2016 serait l’année des énergies renouvelables qui, combinées au numérique, impulseraient une nouvelle dynamique au pays. « C’est à notre portée et c’est la nécessité qui l’impose.» a-t-il martelé lors de la clôture à Oran du 6ème salon international des énergies renouvelables, des énergies propres et du développement durable.

L’Etat algérien pour qui la transition énergétique est une ambition industrielle est décidé à accorder des aides plus importantes aux nouvelles industries intervenant dans le domaine des énergies renouvelables. Il désire également, en partenariat avec les universités et les partenaires étrangers, encourager les nouveaux métiers du secteur, et ainsi, permettre de développement de nouvelles entreprises. « C’est un défi à relever par les universités, l’industrie et les partenaires étrangers qui devront également trouver les raccourcis nécessaires pour aller vers des énergies renouvelables durables.» a ajouté M. Bouchouareb.

Selon lui, l’atteinte des objectifs nationaux consistant à produire 27% de l’énergie électrique à partir des renouvelables d’ici 2030 ne sera possible qu’avec le concours de toutes les parties.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouhedli mohamed nassim 11/11/2015 21:14

Excellent et Bonne Continuation