Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"L'Algérie, un membre africain très influent en matière de climat"

"L’Algérie est un membre très influent (dans les négociations sur le climat) à la fois du groupe africain, de la Ligue des Etats arabes et des Etats producteurs de pétrole", a expliqué le responsable français, estimant que l’Algérie est aussi "concernée par la menace du changement climatique comme la désertification, les inondations, la pollution du littoral".

CDER

L’ambassadeur France Climat pour la région MENA et Afrique, Stéphane Gompertz, a indiqué jeudi à Alger, que l’Algérie demeure un partenaire "particulièrement important" pour la France qui accueillera, à la fin de l’année 2015, la Conférence des parties à la convention des Nations unies sur le changement climatique COP-21.

"Nous consultons un grand nombre de partenaires et l’Algérie demeure un partenaire particulièrement important pour nous et ce, pour plusieurs raisons, à savoir la proximité dans divers domaines entre les deux pays", indiqué M. Gompertz à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée au terme de sa visite de deux jours en Algérie.

"L’Algérie est un membre très influent (dans les négociations sur le climat) à la fois du groupe africain, de la Ligue des Etats arabes et des Etats producteurs de pétrole", a expliqué le responsable français, estimant que l’Algérie est aussi "concernée par la menace du changement climatique comme la désertification, les inondations, la pollution du littoral".

En ce sens, l’ ambassadeur a relevé que les négociateurs algériens connaissent "parfaitement" leurs partenaires et interlocuteurs africains, ce qui est "très utiles dans les contacts avec nos partenaires".

Evoquant les campagnes à mener par divers pays dans la cadre de la sensibilisation sur le changement climatique, M. Gompertz qui fait aussi partie de l’équipe de négociation COP-21, a cité l’exemple de l’Algérie qui mène des actions pédagogiques et de persuasion en prônant, a-t-il dit, "une politique qui ne coûte pas cher, mais qui permet d’émettre moins de carbone".

Il a ainsi salué la campagne menée par le ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement pour sensibiliser les enfants dans les écoles ainsi que les campagnes lancées à travers les mosquées pour toucher l’opinion publique et vulgariser les thèmes de l’environnement.

"Les autres pays peuvent prendre des initiatives similaires, lesquelles ne sont pas très coûteuses, mais qui peuvent changer beaucoup de choses à long terme", a-t-il suggéré.

La visite en Algérie de M. Gompertz intervient dans le cadre COP-21, au cours de laquelle la France va assurer la présidence de la Conférence, prévue à Paris du 30 novembre au 10 décembre 2015.

L’enjeu de la COP-21 est d’amener toutes les parties à se mettre d’accord pour trouver un instrument qui succèdera au protocole de Kyoto, qui n’ pas été ratifié les Etats-Unis d’Amérique, alors que d’autres pays s’en sont retirés.

"Nous entendons favoriser un accord qui englobe toutes les parties, qui reste suffisamment ambitieux et qui assure l’objectif de limiter le réchauffement climatique", a-t-il précisé.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article