Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Rédaction du HuffPost Algérie

Publication: 05/01/2016 18h08 CET Mis à jour: 05/01/2016 18h08 CET

Le recyclage des déchets ménagers et industriels ne semble pas susciter l'intérêt des autorités. Pourtant, l'exploitation intelligente des déchets pourrait générer jusqu'à 25 milliards de dinars par an de bénéfices, selon Abdelkader Touzi, professeur en bioénergie et biomasse, invité ce mardi 05 janvier 2015 de la rédaction de la Chaîne III de la Radio Algérienne.

Lors de son entretien, M. Touzi a estimé les quantités de déchets générées par les activités humaines en Algérie se situent chaque année entre 7 et 10 millions de tonnes. Il a révélé que seulement 5% sont exploités, regrettant l'intérêt maigre accordé par l'Etat, qui a "beaucoup à gagner en libérant cette activité".

Abdelkader Touzi a estimé que ces quantités de déchets peuvent "asseoir les bases d'une forte industrie de recyclage et de transformation" en Algérie.

Faisant mention de près de 6.300 décharges sauvages, ce professeur a déploré le manque des entreprises spécialisées dans les activités de récupération et traitement des déchets, pour tirer profit de ce filon, capable de générer entre 23 et 25 milliards de Da par an de bénéfices.

Dans le même sillage, l'invité de la Chaîne III a dit regretter "que la loi portant gestion, contrôle et élimination des déchets soit restée lettre morte à ce jour". "Des expériences de recyclage et de valorisation des déchets ont parfaitement réussi dans de très nombreux pays à l’étranger", cependant, "chez nous, on préfère les incinérer".

M. Touzi estime que la problématique actuelle consiste à savoir quels mécanismes sont à mettre en place pour donner une impulsion à ce secteur, dont l'industrie, rajoute-t-il, génère quelque 2.5 millions de tonnes par an.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article