Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

17/01/2016 | 19:32

 

Le ministre de l'Energie, Salah Khebri, a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale électrique de trois (3) mégawatts à Kabertène, dans la commune de Tissabit (80 km Nord d'Adrar).

Faisant partie du programme national des énergies renouvelables englobant plusieurs wilayas dans le Sud du pays, cette nouvelle installation énergétique devra contribuer à l'amélioration de l'approvisionnement en énergie électrique de la région, notamment durant la période estivale où la demande enregistre une forte hausse.

Implanté sur une superficie de six hectares, pour un investissement de plus de 770 millions DA, ce projet, réalisé par une entreprise chinoise avec une technologie moderne et à faible coût, a généré lors de sa phase de réalisation 300 emplois indirects, en plus de 33 autres directs en phase d'exploitation, selon les explications fournies.

Retenue au titre du pôle énergétique solaire, In-Salah/Adrar/Timimoune, cette installation énergétique revêt une importance particulière en matière de préservation de l'Environnement et de réduction des émanations de gaz carbonique, conformément aux engagements de l'Algérie liés au climat, a-t-on indiqué.

Le ministre de l'Energie a ensuite inspecté, toujours dans la région de Kabertène, la ferme éolienne d'une capacité de 10 mégawatts, dont la production est destinée à alimenter la centrale électrique conventionnelle implantée sur le site.

Implantée sur une surface de 33 ha, cette ferme, composée de douze (12) éoliennes et employant 48 personnes, s'inscrit au titre des opérations de renforcement du réseau de distribution électrique dans la région.

M. Khebri a poursuivi sa visite de travail dans la wilaya par l'inspection de la raffinerie de la commune de Sbaâ (40 km nord d'Adrar), ayant une capacité de traitement annuel de plus de 5.000 tonnes de pétrole brut.

Opérationnelle depuis 2008, cette unité, comptant plus de 630 travailleurs, contribue à l'approvisionnement des wilayas du Sud du pays en différents produits énergétiques, selon les informations fournies à la délégation ministérielle.

Le ministre de l'Energie a, sur le site, appelé à renforcer la production pour satisfaire la demande sur les produits énergétiques et de prendre toutes les dispositions pour le traitement des déchets induits de cette activité.

La wilaya d'Adrar constitue, au regard des potentialités et acquis dans le domaine des énergies renouvelables, un exemple de pôle énergétique exploitant les trois types d'énergies propres et "amis de l'Environnement", le solaire, l'éolien et le conventionnel, ont estimé les responsables locaux du secteur.

M. Khebri poursuit sa visite de travail par l'inspection et l'inauguration d'autres installations énergétiques implantées au chef lieu de la wilaya d'Adrar.

 

APS

Le ministre de l'Energie, Salah Khebri, a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale électrique de trois (3) mégawatts à Kabertène, dans la commune de Tissabit (80 km Nord d'Adrar).

Faisant partie du programme national des énergies renouvelables englobant plusieurs wilayas dans le Sud du pays, cette nouvelle installation énergétique devra contribuer à l'amélioration de l'approvisionnement en énergie électrique de la région, notamment durant la période estivale où la demande enregistre une forte hausse.

Implanté sur une superficie de six hectares, pour un investissement de plus de 770 millions DA, ce projet, réalisé par une entreprise chinoise avec une technologie moderne et à faible coût, a généré lors de sa phase de réalisation 300 emplois indirects, en plus de 33 autres directs en phase d'exploitation, selon les explications fournies.

Retenue au titre du pôle énergétique solaire, In-Salah/Adrar/Timimoune, cette installation énergétique revêt une importance particulière en matière de préservation de l'Environnement et de réduction des émanations de gaz carbonique, conformément aux engagements de l'Algérie liés au climat, a-t-on indiqué.

Le ministre de l'Energie a ensuite inspecté, toujours dans la région de Kabertène, la ferme éolienne d'une capacité de 10 mégawatts, dont la production est destinée à alimenter la centrale électrique conventionnelle implantée sur le site.

Implantée sur une surface de 33 ha, cette ferme, composée de douze (12) éoliennes et employant 48 personnes, s'inscrit au titre des opérations de renforcement du réseau de distribution électrique dans la région.

M. Khebri a poursuivi sa visite de travail dans la wilaya par l'inspection de la raffinerie de la commune de Sbaâ (40 km nord d'Adrar), ayant une capacité de traitement annuel de plus de 5.000 tonnes de pétrole brut.

Opérationnelle depuis 2008, cette unité, comptant plus de 630 travailleurs, contribue à l'approvisionnement des wilayas du Sud du pays en différents produits énergétiques, selon les informations fournies à la délégation ministérielle.

Le ministre de l'Energie a, sur le site, appelé à renforcer la production pour satisfaire la demande sur les produits énergétiques et de prendre toutes les dispositions pour le traitement des déchets induits de cette activité.

La wilaya d'Adrar constitue, au regard des potentialités et acquis dans le domaine des énergies renouvelables, un exemple de pôle énergétique exploitant les trois types d'énergies propres et "amis de l'Environnement", le solaire, l'éolien et le conventionnel, ont estimé les responsables locaux du secteur.

M. Khebri poursuit sa visite de travail par l'inspection et l'inauguration d'autres installations énergétiques implantées au chef lieu de la wilaya d'Adrar.

APSENVIRONNEMENT : Algérie : inauguration d'une centrale solaire à Adrar

0

17/01/2016 | 19:32

Le ministre de l'Energie, Salah Khebri, a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale électrique de trois (3) mégawatts à Kabertène, dans la commune de Tissabit (80 km Nord d'Adrar).

Faisant partie du programme national des énergies renouvelables englobant plusieurs wilayas dans le Sud du pays, cette nouvelle installation énergétique devra contribuer à l'amélioration de l'approvisionnement en énergie électrique de la région, notamment durant la période estivale où la demande enregistre une forte hausse.

Implanté sur une superficie de six hectares, pour un investissement de plus de 770 millions DA, ce projet, réalisé par une entreprise chinoise avec une technologie moderne et à faible coût, a généré lors de sa phase de réalisation 300 emplois indirects, en plus de 33 autres directs en phase d'exploitation, selon les explications fournies.

Retenue au titre du pôle énergétique solaire, In-Salah/Adrar/Timimoune, cette installation énergétique revêt une importance particulière en matière de préservation de l'Environnement et de réduction des émanations de gaz carbonique, conformément aux engagements de l'Algérie liés au climat, a-t-on indiqué.

Le ministre de l'Energie a ensuite inspecté, toujours dans la région de Kabertène, la ferme éolienne d'une capacité de 10 mégawatts, dont la production est destinée à alimenter la centrale électrique conventionnelle implantée sur le site.

Implantée sur une surface de 33 ha, cette ferme, composée de douze (12) éoliennes et employant 48 personnes, s'inscrit au titre des opérations de renforcement du réseau de distribution électrique dans la région.

M. Khebri a poursuivi sa visite de travail dans la wilaya par l'inspection de la raffinerie de la commune de Sbaâ (40 km nord d'Adrar), ayant une capacité de traitement annuel de plus de 5.000 tonnes de pétrole brut.

Opérationnelle depuis 2008, cette unité, comptant plus de 630 travailleurs, contribue à l'approvisionnement des wilayas du Sud du pays en différents produits énergétiques, selon les informations fournies à la délégation ministérielle.

Le ministre de l'Energie a, sur le site, appelé à renforcer la production pour satisfaire la demande sur les produits énergétiques et de prendre toutes les dispositions pour le traitement des déchets induits de cette activité.

La wilaya d'Adrar constitue, au regard des potentialités et acquis dans le domaine des énergies renouvelables, un exemple de pôle énergétique exploitant les trois types d'énergies propres et "amis de l'Environnement", le solaire, l'éolien et le conventionnel, ont estimé les responsables locaux du secteur.

M. Khebri poursuit sa visite de travail par l'inspection et l'inauguration d'autres installations énergétiques implantées au chef lieu de la wilaya d'Adrar.

APS

(c) 2016 Interface Médias. Tous droits réservés. Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info)., source Middle East & North African Newspapers - French

0

17/01/2016 | 19:32

Le ministre de l'Energie, Salah Khebri, a procédé dimanche à l'inauguration d'une centrale électrique de trois (3) mégawatts à Kabertène, dans la commune de Tissabit (80 km Nord d'Adrar).

Faisant partie du programme national des énergies renouvelables englobant plusieurs wilayas dans le Sud du pays, cette nouvelle installation énergétique devra contribuer à l'amélioration de l'approvisionnement en énergie électrique de la région, notamment durant la période estivale où la demande enregistre une forte hausse.

Implanté sur une superficie de six hectares, pour un investissement de plus de 770 millions DA, ce projet, réalisé par une entreprise chinoise avec une technologie moderne et à faible coût, a généré lors de sa phase de réalisation 300 emplois indirects, en plus de 33 autres directs en phase d'exploitation, selon les explications fournies.

Retenue au titre du pôle énergétique solaire, In-Salah/Adrar/Timimoune, cette installation énergétique revêt une importance particulière en matière de préservation de l'Environnement et de réduction des émanations de gaz carbonique, conformément aux engagements de l'Algérie liés au climat, a-t-on indiqué.

Le ministre de l'Energie a ensuite inspecté, toujours dans la région de Kabertène, la ferme éolienne d'une capacité de 10 mégawatts, dont la production est destinée à alimenter la centrale électrique conventionnelle implantée sur le site.

Implantée sur une surface de 33 ha, cette ferme, composée de douze (12) éoliennes et employant 48 personnes, s'inscrit au titre des opérations de renforcement du réseau de distribution électrique dans la région.

M. Khebri a poursuivi sa visite de travail dans la wilaya par l'inspection de la raffinerie de la commune de Sbaâ (40 km nord d'Adrar), ayant une capacité de traitement annuel de plus de 5.000 tonnes de pétrole brut.

Opérationnelle depuis 2008, cette unité, comptant plus de 630 travailleurs, contribue à l'approvisionnement des wilayas du Sud du pays en différents produits énergétiques, selon les informations fournies à la délégation ministérielle.

Le ministre de l'Energie a, sur le site, appelé à renforcer la production pour satisfaire la demande sur les produits énergétiques et de prendre toutes les dispositions pour le traitement des déchets induits de cette activité.

La wilaya d'Adrar constitue, au regard des potentialités et acquis dans le domaine des énergies renouvelables, un exemple de pôle énergétique exploitant les trois types d'énergies propres et "amis de l'Environnement", le solaire, l'éolien et le conventionnel, ont estimé les responsables locaux du secteur.

M. Khebri poursuit sa visite de travail par l'inspection et l'inauguration d'autres installations énergétiques implantées au chef lieu de la wilaya d'Adrar.

APS

(c) 2016 Interface Médias. Tous droits réservés. Provided by SyndiGate Media Inc. (Syndigate.info)., source Middle East & North African Newspapers - French

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article