Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Gestion des déchets ménagers: le tri sélectif à la source, action phare en 2015 à Oran

Vendredi, 01 Janvier 2016 19:19

 

 
Gestion des déchets ménagers: le tri sélectif à la source, action phare en 2015 à Oran
 
 

ORAN - Le lancement d'une opération pilote pour le tri sélectif à la source des déchets ménagers a constitué l'action phare de l'année 2015 à Oran dans le secteur de l'environnement.

Deux quartiers, situés côté Est de la ville d'Oran (AADL Pépinière et Akid Lotfi), ont bénéficié de cette opération visant à contribuer à l’amélioration de la gestion des déchets ménagers tout en favorisant le recyclage des déchets secs dans la capitale de l'Ouest.

La mise en oeuvre est signée par la Direction de l'environnement en partenariat avec le bureau R20 Med, organisme officiant à Oran avec le statut de pôle méditerranéen de l'Organisation non gouvernementale (ONG) R20 (Regions of climate actions).

L'initiative portant tri sélectif à la source des déchets ménagers constitue "le premier maillon de la chaîne pour la récupération des produits recyclables et valorisables", souligne Rachid Bessaoud, le directeur du R20 Med.

L'opération pilote a permis de collecter plus de 200 tonnes de déchets recyclables (plastique, verre, métal, papier, carton) depuis son lancement en avril dernier dans ces deux quartiers abritant quelque 40.000 habitants.

Si les artisans de la mise en oeuvre du tri sélectif se félicitent des résultats obtenus au niveau de ces deux sites, ils escomptent toutefois sa généralisation à l'ensemble des communes.

"Chaque jour, environ 1.200 tonnes de déchets ménagers provenant de différentes communes de la wilaya d’Oran sont acheminées au Centre d’enfouissement technique de Hassi Bounif", indique M. Bessaoud, estimant que "la diminution de la quantité de déchets à enterrer passe forcément par la valorisation des déchets recyclables".

"La situation de la gestion des déchets mérite aujourd’hui l’attention de tous les acteurs potentiels pour la promotion du tri sélectif des déchets comme acte de citoyenneté", soutient-il.

La démarche menée à cet effet s'appuie sur un travail d’information, d’éducation et de sensibilisation sur le tri sélectif des déchets ménagers et les pratiques écologiques auprès du grand public, des enseignants, des élèves, des membres associatifs et des gestionnaires des quartiers comme acteurs opérationnels dans la réalisation du projet.

La sensibilisation à la pratique du tri sélectif permet de changer le comportement des citoyens par rapport à la gestion des déchets ménagers et de diminuer le volume à enfouir dans les casiers du CET de Hassi Bounif.

  Le recyclage, un créneau porteur   

La généralisation progressive du tri sélectif à d’autres quartiers et aux autres communes de la wilaya d’Oran incitera également les jeunes porteurs de projets à investir le créneau récupération/recyclage, favorisant ainsi la création de nouveaux emplois.

"Développement de l’économie verte et protection de l’environnement avec un meilleur usage des ressources", tel est l'enjeu majeur de la démarche qui s'appuie aussi sur l'animation d'ateliers thématiques au profit des différents acteurs de la sensibilisation à l'instar des associations, des enseignants et des étudiants.

Les opérateurs économiques et les ingénieurs des organismes partenaires bénéficient quant à eux d'un cycle d'ateliers techniques portant sur les différents procédés de recyclage tel celui spécifique à la production de compost, engrais issu de la transformation des déchets organiques et verts.

Le responsable du R20 Med rappelle à cet égard qu'une station pilote dédiée au compostage a été réalisée et mise en service au niveau du CET de Hassi Bounif depuis quelques mois à l'effet de valoriser les résidus organiques et verts issus respectivement des déchets du marché de gros d’El Kerma (fruits et légumes) et des opérations d’élagages menées par les collectivités locales.

Les enjeux économiques et environnementaux du compostage ont fait l'objet, en novembre dernier, d'un atelier national de formation lors duquel les spécialistes ont insisté sur le fait que la valorisation des déchets organiques et verts permet d'améliorer la fertilité des terres agricoles tout en luttant contre les effets polluants des résidus solides.

En plus du tri sélectif et du compostage, le R20 Med et ses partenaires sont porteurs de trois autres grands projets, à savoir l'élaboration d'un système d'information géographique (SIG) pour l'amélioration de la gestion des déchets, la contribution à l'éclairage public basé sur les nouvelles technologies des luminaires LED (diode électro-luminescente), et la création d'un pôle d'éco-construction intégrant l'aspect écologique et l'économie d'énergie dans le domaine du bâtiment.

Ces opérations figurent parmi les grandes actions matérialisant l'accord-cadre de partenariat signé en juin 2013 par le ministère algérien en charge de l'environnement et l'ONG internationale R20, rappelle-t-on.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article