Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

NAAMA- Plus d’une quarantaine d’études scientifiques pour constater les niveaux de pollution ont été effectuées à ce jour par la station de contrôle de l’environnement, dans la wilaya de Naâma, a-t-on appris mardi des responsables de cette station .

Parmi les missions de cette station, la lutte contre tous les risques de pollution, en offrant des données scientifiques techniques et les manières de les traiter pour lutter contre la pollution, protéger les zones de biodiversité et améliorer l’opération de gestion des déchets, a indiqué à l’APS la responsable de la station, Hafida Derbal.

Relevant de l’Observatoire national de l’environnement et du développement durable, elle a ainsi effectué 45 études scientifiques sur les niveaux de pollution de l’environnement, en plus des sorties de terrain et des analyses pour constater les risques de pollution de l’eau et de l’air, ainsi que les édifices classés, les carrières, les abattoirs et autres, a-t-elle précisé.

Cette station, créée en 2011, a effectué plus de100 tests physicochimiques des eaux naturelles, des déversoirs industriels, des plans d’au ainsi que sur les causes de morts suspectes d’animaux.

Elle a également alerté plusieurs fois les entreprises nationales et les instances concernées sur des risques de pollution, ainsi que certaines infractions relatives à l’environnement après l’établissement de rapport sur l’existence de produits dangereux nuisibles à l'environnement.

Elle a contribué, à ce titre, à la protection d’une espèce rare de canard sauvage au niveau de la zone humide de Oglet Haoud El-Deyra, sur le territoire de la commune d’Ain-Benkhelil, après l’établissement de rapports de son laboratoire sur les raisons de la mort d’une colonie de ces palmipèdes, en sus de l’identification des causes de la mort d’une quantité de poissons (carpes) au niveau du barrage de Ouzeght dans la commune de Sfissifa, selon la même source.

Des études et rapports ont été établis aussi concernant les répercussions de l’exploitation des carrières et des sablières sur l’Environnement , l’enfouissement technique au niveau des wilayas de Naâma et El-Bayadh ainsi que l’impact des stations d’épuration d’eau et de distribution de carburants sur les nappes d’eaux souterraines et l’analyse des produits chimiques périmés.

La station a aussi soulevé des rapports aux instances concernées sur les décharges non contrôlées, des tableaux de mesures du degré de pollution de l’air suite à l’incinération des déchets hospitaliers et un autre rapport sur l’impact de l’unité de production d'aliments de volaille de la commune de El-Kasdir sur l’environnement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article