Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web NOUARA

MILA - La culture de l’ail dans la localité de Teleghma et les régions du sud de la wilaya de Mila présente "les prémices d’un développement futur notable", a indiqué mardi à l’APS le directeur des services agricoles, Rabah Ferdas.

Les 688 hectares consacrés à cette culture près des localités de Teleghma, de Chelghoum-Laïd et de Tadjnanet ont permis la production, au terme de la saison écoulée, de 362.000 quintaux avec un rendement moyen de 520 quintaux à l’hectare, a souligné le même responsable.

Ils sont 160 agriculteurs à cultiver l’ail commun dans la wilaya de Mila, a indiqué, de son côté, le responsable de la subdivision agricole de Teleghma, Mehenni Abaza, qui relevé qu’à Djedira, 700 quintaux d’ail sont récoltés par hectare.

Le wali, Abderrahmane Madani Fouatih, qui a visité, mardi, une exploitation agricole dans la commune de Teleghma, a plaidé pour "l’émergence d’un pôle d’excellence" agricole dans cette région avec, éventuellement, l’aménagement, à Ouled Khelouf, d’une zone d’activités pour attirer les investisseurs en agroalimentaire.

L’exploitation du futur périmètre irrigué à partir du barrage de Beni-Haroun qui s’étendra sur 4.447 hectares, près de Teleghma, est appelée à renforcer cette vocation agricole. Selon les responsables du secteur de l’hydraulique, une première tranche de 1.400 hectares sera exploitée dès avril prochain.

Le wali a souligné avoir prévu une rencontre avec les responsables de l’Agence nationale des barrages et transfert (ANBT) pour mettre en place les mesures opérationnelles à même de permettre d’exploiter ce périmètre dont les travaux sont terminés et n’attendent plus que le transfert d’eau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alibey 24/02/2017 19:05

apres un an et 06 jours de la mise en ligne de cet article l'ail a atteint un prix record sur le marché local a 1500 DZD le kilo , dire que "les prémices d’un développement futur notable",s'avère être un désastre pour la poche du citoyen, il ne reste que de se diriger vers la culture sur les balcons de maison, et le potager vertical dans les appartement,

Tedjani 25/02/2017 05:57

Merci pour ce témoignage....Il est important que ce genre de mise au point soit partagée...Souvent c'est l'escrologie qui prime sur l'écologie dans le système de dévorement durable algérien...

exportateur girofle de Madagascar 18/07/2016 08:36

Bonjour,
C'est bien!
J'espère que la production de l'ail va apporter un grand changement sur l'économie du pays.
http://dago-agrosourcing.bio
A plus!