Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

 
Oran: signature d’une convention portant sur une cogestion des îles Habibas
 
 

ORAN- Une convention portant sur la cogestion des îles Habibas, la première au niveau national, a été signée mercredi à Oran entre le Commissariat national du littoral (CNL) et l’association écologique "Barberousse", a-t-on appris du directeur général du commissariat.

En vertu de cette convention, un "partenariat positif", l’association "Barberousse" est associée aux sorties programmées aux îles Habibas situées au large du littoral oranais et peut mobiliser ses adhérents, qui ont une expérience dans le domaine de la gestion des zones côtières, pour ces virées, a indiqué Omar Khaber.

Cette opération, qui s'inscrit dans le cadre du parcours de gestion intégrée du littoral en Algérie, permettra également à des membres de l’association de bénéficier de formations qu'assure le CNL pour ses ingénieurs.

L'association "Barberousse" est un "partenaire crédible ayant une longue expérience dans la protection de l'écosystème marin et la gestion durable des îles Habibas," a souligné M. Khaber en marge d’une rencontre pour débattre du programme de partenariat entre les deux parties, tenue à la direction de l’environnement et sanctionnée par la signature de cette convention.

L'objectif d’implication des associations intéressées par la protection de l’environnement, notamment marin, est de consacrer une culture environnementale chez le citoyen algérien, a-t-il soutenu, avant d'annoncer que le CNL envisage de signer des accords avec plusieurs universités des villes côtières en 2016.

Ces conventions permettront au commissariat d’accéder aux laboratoires des universités concernées pour effectuer des analyses en cas de pollution, en plus de l'encadrement des étudiants dans le cadre d'un partenariat gagnant, selon la même source.

Le Commissariat national du littoral oeuvre également à établir un partenariat avec des instances internationales de gestion du littoral, à l’instar de la Conservation du littoral français avec laquelle sera signé un accord d’échange d’expériences en matière de gestion du littoral, a-t-on souligné.

Le président de l’association écologique "Barberousse", Aoumer Mohamed, a indiqué que cette convention est le fruit d'un partenariat entre l’association et le commissariat national du littoral pour oeuvrer ensemble à la protection des îles Habibas, espace protégé depuis 2003.

"Nous £uvrons à aider cette instance à préserver ces îles, surtout leur biodiversité", a-t-il souligné à ce propos.

Couvrant une superficie de 40 hectares au large à quelques encablures de la côte d'Ain El Kerma relevant de la daira de Boutlélis à l’extrême ouest d'Oran, les îles Habibas recèlent une richesse florale et faunistique importante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article