Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Dimanche, 06 Mars 2016 14:40

 

 
Développement durable: Une opportunité pour changer le modèle algérien de croissance
 
 

ALGER - Le programme de l'ONU pour les Objectifs de développement durable (ODD) est une "opportunité exceptionnelle" pour changer le modèle algérien de croissance dans le cadre d’un nouveau plan d’émergence, a souligné, dimanche à Alger, le président du Conseil national économique et social (Cnes), Mohamed Seghir Babès.

Constitués de 17 objectifs, les ODD ont été adoptés par l’ONU en septembre 2015 dans le cadre de l’Agenda mondial 2030, et ce, dans le prolongement des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) adoptés en 2000 pour réduire la pauvreté dans le monde.

Avec le retournement profond du marché mondial de pétrole, "il est pertinent de préciser que l’Agenda 2030 des Objectifs de développement durable (ODD), et les obligations qu’il induit, constitue une opportunité exceptionnelle de changer de modèle de croissance dans le cadre d’un nouveau plan d’émergence", a affirmé M. Babès lors de la Journée de sensibilisation sur les ODD, organisée par le Cnes en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud).

La mise en £uvre d’un nouveau plan d’émergence, selon lui, amorcerait un cap stratégique visant la transformation de l'économie algérienne en "une économie plus diversifiée, plus verte et à faible émission de carbone".

Par ailleurs, il a relevé que l’Algérie s’était impliquée, de l’aveu même de la communauté internationale, "de manière engagée, constante et décisive dans les processus mondiaux visant l’élaboration et l’implémentation du calendrier mondial en ce qui a trait au développement durable ainsi qu’à la préservation des actifs environnementaux".

M. Babès a aussi précisé que les résultats et conclusions de cette rencontre allaient constituer un repère d’échanges entre experts et décideurs en vue de placer les acquis de l’Algérie, en matière de développement durable, au coeur des politiques publiques et de préparer les dispositifs pour intégrer la société civile dans la gouvernance nationale.

De son côté, la directrice adjointe pour les pays arabes auprès du Pnud, Mme Sophie de Caen, a souligné que l’Agenda 2030 est un programme "universel, audacieux, ambitieux et inclusif et dont la mise en oeuvre est l’affaire de tous les pays quel que soit leur niveau de revenu et de développement".

Cet agenda, selon elle, intervient également "à un moment critique pour la région arabe (à) avec plusieurs pays en crise et d’autres sur la voie de stabilité".

Par ailleurs, elle a exprimé son appréciation quant aux contributions de l’Algérie aux processus consultatifs "qui ont façonné ces résultats positifs en matière des ODD".

Elle a également félicité l’Algérie pour son engagement, inscrit dans la Constitution, à promouvoir la parité entre les hommes et les femmes sur le marché du travail et la promulgation d’une loi criminalisant toute forme de violence à l’égard des femmes et des filles.

La représentante du Pnud a, d’autre part, souhaité que l’ensemble des pays traduisent les ambitions de l’Agenda 2030 et les ODD en des stratégies nationales réalisables et cohérentes avec des objectifs clairs et dans un cadre inclusif.

Dans cette optique, a-t-elle poursuivi, l’universalité de ce nouvel agenda implique l’engagement de personnes et de groupes de tous horizons dans la formulation, la mise en £uvre et le suivi des politiques publiques basées sur les ODD.

A cet égard, elle a félicité le CNES pour le rapport élaboré sur le développement humain pour l’Algérie 2013-2015, lequel a reconnu que les jeunes du pays sont de "puissants agents de changement" et qui a fourni des options politiques sur la façon de responsabiliser davantage les jeunes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article