Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web

Lundi, 23 Mai 2016 19:38

CONSTANTINE- Le ministre de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche, M. Sid Ahmed Ferroukhi a indiqué lundi à Constantine que son département s’oriente vers "l’encouragement de l’investissement privé et intégré pour permettre un développement agricole durable".

La consolidation du taux de la croissance agricole national qui a atteint les 10%  passe "nécessairement par l’encouragement de l’investissement privé", a considéré le ministre en marge d’une visite de travail dans cette wilaya, un investissement, a-t-il ajouté "programmé de manière collectif, dans des filières agricoles organisées et structurées, prenant en compte les spécificités et les spécialités de chaque région".

Plus de cent (100) pôles agricoles dynamiques répartis sur près de six cent (600) communes du pays ont été identifiés, a souligné M. Ferroukhi, appelant à "intensifier" l’investissement intégré autour de ces pôles agricoles en renforçant le maillage productif, de transformation, logistique et de commercialisation notamment.

L’Algérie s’oriente aujourd’hui vers un "nouveau modèle de développement agricole, basé essentiellement sur l’investissement privé", a souligné M. Ferroukhi qui a rappelé que "la conjoncture économique actuelle favorise l’adoption de cette démarche stratégique".

Dans ce contexte, le ministre a affirmé que son département oeuvre à mettre toutes les dispositions nécessaires pour "capter le maximum des investissements privés", considérés aujourd’hui comme une "solution clés" permettant l’épanouissement de l’économie agricole nationale, source de richesse.

Appelant tous les intervenants (publics ou privés) à aller en rangs unis, dans un cadre intégré, le ministre qui a rappelé l’importance de développer la production alimentaire a indiqué que plus de 300.000 hectares, ont été ces dernières années attribués au titre de la concession à des investisseurs et une nouvelle surface de 560.000 ha a été également accordée dans le cadre de la mise à niveau des terre agricoles.

Affirmant la détermination de l’Etat à "encourager le choix de l’investissement privé", le ministre a mis l’accent sur l’importance des ressources en eaux, des compétences humaines, de la formation pratique et de la recherche scientifique dans la réussite de cette démarche "qui devra permettre l’amélioration du rendement de certaines filières agricoles dont la performance demeure", a-t-il soutenu "en déca des attentes".

Le ministre à appelé également à intensifier la production nationale "en intégrant notamment l’innovation, la mécanisation et la science".

A son arrivée à Constantine, M. Ferroukhi a ouvert la journée d’orientation et de promotion de l’investissement agricole organisée à l’université Mentouri et à laquelle ont pris part une vingtaine d’intervenants (banques- et opérateurs économiques entre autres).

Dans son allocution d’ouverture, le ministre qui a insisté sur l’importance de faire émerger une "élite" en mesure de  hisser la performance et la compétitivité à travers notamment un investissement privé intégré réalisé dans la complémentarité et la coordination,

Fort de 20.000 agriculteurs, le secteur agricole de la wilaya de Constantine enregistre des performances palpables dans les domaines de la culture céréaliculture (1,19 millions de quintaux en 2015), les légumes secs (23.204 quintaux en 2015) et les fourrages qui couvrent même les besoins des wilayas limitrophes, a-t-on noté.

S’agissant des préparatifs en prévision du mois du Ramadhan, le ministre a affirmé que l’offre sera disponible et que son "département avec les secteurs concernés par le volet de régulation des prix £uvreront pour faire en sorte que ce mois sacré passera dans les meilleures conditions".

Au cours de sa visite dans la wilaya le ministre avait entre autres visité la forêt de Chetaba dans la commune d’Ain Smara sur 2.4 ha où un exposé sur le plan de prévention contre les incendies a été présenté, une exploitation agricole dans la même commune et une ferme pilote à El Baâraouia dans la daïra d’El Khroub).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article