Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écolo de Karim Tedjani

«L’apparition de certaines maladies réémergentes (leptospirose) nous interpelle sur la dégradation grave de l’hygiène environnementale»

 

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.06.16 | 10h00 

 
	La menace vient aussi des eaux usées qui coulent à ciel ouvert

 
La menace vient aussi des eaux usées qui coulent à ciel...
 

 

Une commission est en cours de création pour lutter contre les MTH et réfléchir à des mesures pour prévenir l’apparition de maladies et protéger la santé publique.

Un arrêté portant mise en place d’une commission de wilaya chargée de la lutte contre les maladies à transmission hydrique sera signé prochainement, a annoncé le wali lors de l’ouverture de la journée d’étude organisée dernièrement par la wilaya au profit des présidents d’APC, des secrétaires généraux et responsables des bureaux d’hygiène au niveau de toutes les communes de la wilaya.

Plusieurs communications ont été présentées par les directeurs de l’exécutif concernés par le thème de cette journée d’étude qui s’inscrit dans le cadre de la prévention de la santé publique pendant la saison estivale. La prévention de la santé publique nécessite, selon le wali, des «mesures particulières caractérisées essentiellement par un contrôle rigoureux de tous les produits périssables et de large consommation et des conditions de stockage particulières», mais aussi des analyses des points et réservoirs d’eau et des eaux de baignade, ajoutant que ce sont là les principaux vecteurs de contamination et d’intoxication qui nécessitent un strict contrôle en amont et en aval.

Une communication sur les maladies à transmission hydrique et les zoonoses et hygiène de l’eau a été présentée par la responsable du service prévention de la direction de la santé, qui a tenu à préciser que le lien entre l’environnement et l’état de santé des populations est bien établi, et que toute dégradation du premier se solde par des catastrophes sanitaires. La situation actuelle des MTH est caractérisée, d’après cette responsable, par la diminution des cas de fièvre typhoïde et l’apparition d’épidémies et de cas sporadiques d’hépatite virale A.

«L’apparition de certaines maladies réémergentes (leptospirose) nous interpelle sur la dégradation grave de l’hygiène environnementale» a-t-elle signalé. Pendant l’année 2015, 23 cas d’hépatite A ont été enregistrés dans la wilaya de Béjaïa, et 16 pour l’année 2016. L’exploitation des enquêtes épidémiologiques autour des cas effectués par ce service fait ressortir que les habitants sont alimentés par des réseaux d’AEP, et utilisent parfois des puits individuels ou collectifs, des sources non captées, non traitées.

Il ressort également de cette enquête que l’on utilise l’eau de réserve provenant de citernes domestiques mal entretenues. Les responsables des directions de l’environnement, commerce, hydraulique et agriculture ont présenté des communications autour de ce thème pour expliquer que l’environnement ou le milieu est source de danger, notamment par le biais de phénomènes naturels, d’activités économiques (énergie, industrie...), de lieux d’activité humaine (habitations, lieux de travail...), et que les vecteurs entre l’environnement et l’homme peuvent être les eaux, la chaîne alimentaire, l’air ambiant extérieur et intérieur, les animaux, les rayonnements ionisants ou non, etc.

La santé environnementale est un domaine interdisciplinaire qui interpelle la mobilisation de nombreux acteurs concernés par la préservation d’un milieu sain et ainsi œuvrer à travers des actions d’information, d’éducation et de communication pour un changement de comportement. La sensibilisation demeure le seul moyen efficace pour lutter contre ces maladies. Des campagnes d’information au profit des citoyens et surtout les agriculteurs ainsi qu’au niveau des établissements
scolaires et universitaires sont indispensables. 


 

Ali F.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article