Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web de Karim Tedjani

Les résultats de la campagne pointent une persistance de la contamination chimique dans les eaux côtières.

14 juin 2016 | Mickaël Charpentier

Le bilan de la campagne 2015 de surveillance de la qualité des eaux côtières de la Méditerranée révèle un état des eaux conforme aux normes européennes, malgré une situation dégradée près des agglomérations, note l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse dans un communiqué. Cette surveillance intervient au titre de la Directive cadre européenne sur l'eau (DCE). La première campagne océanographique pour évaluer la santé des eaux côtières de la Méditerranée remonte à 2006.

Les résultats de la campagne pointent une persistance de la contamination chimique dans les eaux côtières. Les zones les plus touchées sont logiquement situées près des grandes villes. Ainsi, Port La Nouvelle (11), Marseille (13), Toulon (83), le littoral d'Antibes (06) ou le littoral niçois (06) restent contaminés par des perturbateurs endocriniens tels que l'arsenic ou les PCB. Cette pollution affecte jusqu'aux mammifères marins, notamment les grands cétacés. Or, les polluants organiques comme les PCB peuvent altérer leurs fonctions de reproduction.

Quant à la pollution aux microplastiques, elle est particulièrement forte entre Antibes et la côte orientale corse. De quoi faire bondir les concentrations en polluants dans l'ensemble de la chaîne alimentaire marine.

Mais le bilan 2015 montre aussi des signes d'amélioration. Les herbiers de posidonie, des plantes aquatiques, sont dans un état stable et connaissent même un regain du côté des calanques de Marseille. Signe que "les efforts d'amélioration du traitement des eaux usées engagés dans ces zones littorales sont encourageants", estime l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article