Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Médéa sans eau depuis Samedi...

Ainsi, ce sont les principales villes de Ksar El-Boukhari, Berrouaghia, Tablat, Béni Slimane, El-Omaria, El-Azizia, Sidi-Naâmane, Guel-Kébir, entre autres localités, soit la moitié de la population de la wilaya qui compte plus de 900 000 âmes, qui souffre depuis 4 jours du manque d’approvisionnement en eau potable.

Par EL BEY M.

L’alimentation en eau potable des agglomérations de la wilaya de Médéa à partir du barrage de Koudiet Acerdoune (Bouira) est coupée, depuis samedi dernier, à la suite d’une panne technique survenue sur toute la longueur des canalisations du réseau d’adduction.

C’est par le biais d’un communiqué laconique de l’ADE et lu à la radio locale, lundi, que la population a appris que le problème de manque d’alimentation qui touche plus d’une vingtaine de localités ne sera réglé que progressivement ; dès la réparation de la panne de la station de pompage SP-00 située dans la wilaya de Bouira.

Ainsi, ce sont les principales villes de Ksar El-Boukhari, Berrouaghia, Tablat, Béni Slimane, El-Omaria, El-Azizia, Sidi-Naâmane, Guel-Kébir, entre autres localités, soit la moitié de la population de la wilaya qui compte plus de 900 000 âmes, qui souffre depuis 4 jours du manque d’approvisionnement en eau potable.


Selon le communiqué, les travaux de rétablissement de l’alimentation n’interviendra que progressivement à partir de la journée de lundi passé sur les réseaux de distribution des villes et localités concernées.   


Il faut rappeler que le risque de rupture de l’approvisionnement en eau potable du mégaprojet de barrage de Koudiet Acerdoune est un aléa dont il doit être tenu compte dans les prévisions de stockage et de distribution d’eau pour près de 30 communes, et pour assurer le transport de plus de 200 000 m3 par jour.    


Le projet de barrage de Koudiet Acerdoune a permis de répondre aux besoins en eau de l’importante agglomération de Ksar El-Boukhari qui a été confrontée des années durant au problème d’approvisionnement car alimentée du champ de captage de Birine dans la wilaya de Djelfa, des conduites d’une longueur de plus de 90 km qui étaient souvent l’objet de destruction de la part des éleveurs de la région pour les besoins de l’abreuvement de leur cheptel et aussi des vendeurs d’eau.

M. EL B

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article