Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web de Karim Tedjani

Lundi, 13 Juin 2016 11:21

 

 
 
 
Oran: ouverture des inscriptions au nouveau Master en économie verte
 
 

ORAN - Les inscriptions pour l'admission au nouveau Master dédié à l'économie verte ont été ouvertes pour les cadres et diplômés universitaires désirant se spécialiser dans ce domaine, a-t-on appris lundi à Oran du Bureau "R20 Med" assurant la représentation méditerranéenne de l'ONG R20.

"Inscrit dans les objectifs de développement durable, ce nouveau parcours de formation a pour but de consolider les capacités des acteurs de terrain à l'instar des collectivités locales, des administrations, des entreprises et des ONG", a précisé le responsable de la communication du Bureau "R20 Med", Houari Anès.

Le Master a pour intitulé "Territoires, technologie et financement de portefeuilles de projets innovants pour l’économie verte" et est sanctionné par un diplôme de troisième cycle, a expliqué M. Anès dans un communiqué.

De standard international, ce diplôme de troisième cycle est mis en place par l’Ecole supérieure des Mines de Saint-Etienne (France) en partenariat avec l’Ecole nationale polytechnique d’Oran (ENPO), l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte) et l’ONG R20, a-t-on rappelé.

Selon la même source, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 24 juillet aux candidats titulaires des diplômes d’ingénieur ou de Master dans les spécialités en rapport avec les domaines d’intérêt de la nouvelle filière, dont le Génie civil, l'Energétique, l'Electricité et l'Environnement.

Les enseignements pour le nouveau Master démarreront en novembre prochain, a-t-on signalé, ajoutant que les apprenants recevront une formation approfondie dans les quatre grands secteurs de l’économie verte, à savoir l'énergie renouvelable, l'efficacité énergétique, la gestion durable des déchets, et la mobilité durable (mise en adéquation des modes de transport avec la préservation de l'environnement).

Cette formation permettra ainsi aux futurs diplômés d’être capables d’évaluer la faisabilité des projets d’infrastructures vertes, et de gérer leur concrétisation depuis la phase d’idée jusqu’à la phase de mise sur le marché, fait-on savoir de même source.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article