Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écolo de Karim Tedjani

Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"
Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail  "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"

Contributeur : Faw Feghoul Mis à jour : il y a 3 minutes · Pris à Bousmail "Suite chronologique d’images satellite sur la pollution de la faune et de la flore marine de 2009 à 2016 à Bou Ismail, nous constatons que le choix de l’emplacement de la débouche se concentre sur le courant d’arrachement vers le large !"

Pétition : SPétition :

SOS - Pollution de la ville de Bou-IsmailOS - Pollution de la ville de Bou-Ismail

"A l’attention de : Ministre de l’environnement, au Wali de Tipaza et à l’Assemblée communale de Bou-Ismail 


Nous, citoyennes et citoyens de Bou-Ismail, soucieux de la préservation de la nature, de l’environnement et des écosystèmes, imprégnés des principes des droits de l’homme et conscients du respect des droits des générations futures, signataires de la présente pétition : 

Nous dénonçons avec vigueur et fermeté l’agression persévérante contre notre environnement maritime. La catastrophe écologique qui menace Bou-Ismail lèguera des séquelles non seulement sociales et sanitaires mais aussi économiques sur notre ville et ses habitants.


Depuis plusieurs mois le rivage de la ville de Bou-Ismail est envahi par les odeurs insupportables et nauséabondes qui viennent de la mer dont l’eau est bizarrement colorée. Les rochers ont perdu leur couleur d'origine et sont devenus blancs. La mer est lourdement polluée en raison des eaux usées provenant des industries agro-alimentaires et de papeteries installées sur les hauteurs de la ville en l'absence d'épuration.


Nous tenons pour responsables les autorités locales pour leur indulgence et les unités implantées dans la zone industrielle de Bou-Ismail des conséquences néfastes de leurs activités polluantes.

Les effets de cette pollution ne sont pas d'ordre seulement esthétique, mais aussi économique, sans omettre les dangers énormes qu'elles peuvent avoir sur la santé publique des habitants et des passants. 


Nous avons enregistré avec une profonde déception que les unités industrielles 
• ont empoisonné complètement le littoral de Bou-Ismail.
• ont décimé la flore marine, unique au rivage de Bou-Ismail.
• ont exterminé des milliers d’oursins, créature de mer intimement liée à cet écosystème.
• ont perturbé tout l’écosystème de cette merveilleuse partie du littoral.
• ont accru les problèmes de santé de la population riveraine du front de mer.


A l’heure où le développement durable est devenu un maître mot, il est encore possible de proliférer des activités industrielles polluantes sans tenir compte de la richesse d’un environnement, de la santé d’une population et des choix qu’elle aura déterminé pour son développement économique.


Il est formellement interdit d’envoyer des effluent non traités dans la mer, ce qui est pourtant ce que font les unités industrielles implantées à Bou-Ismail depuis 5 ans et plus, quotidiennement et absolument impunément malgré les multiples plaintes déposées par la population.


C’est vrai que les unités industrielles de la ville emploient des milliers de personnes et contribuent à l’essor économique de toute la région, mais pas au détriment de la santé de la population et la dégradation de l’environnement. 


Nous invitons les entrepreneurs de la zone industrielle de Bou-Ismail à mettre fin à leur agissement destructeur de la nature et de l’environnement sous prétexte de développer l’industrie et créer l’emploi. Il existe des technologies et des procédés plus respectueux de la nature et de l’environnement qui méritent d’être adopter.

Il est inadmissible et inacceptable de léguer à nos enfants et aux générations futures un environnement empoisonné.
Confrontés à des dégradations de plus en plus fréquentes, nous devons nous mobiliser tous, avant qu’il soit trop tard.

Par cette pétition, nous demandons que les effluents et rejets polluants de la zone industrielle soient traités sur place, pour que cesse l’empoisonnement de la population de Bou-Ismail"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la sternerieuse 01/08/2016 08:45

Bonjour,,,,Raison économique dites vous! Que vont trouver les génération futures? The day after,une réalité amère. Est ce que cette entreprise ne peut investir dans une station d'épuration? J'ai du mal à le croire.Des thèses et des mémoires de fin d'études d'ingénieurs en chimie industrielle et génie chimique pourissent dans les bibliothèques universitaires.Le sujet est le traitement des effluents industriels chimiques: Différentes techniques à mettre en oeuvre avec les enseignants de rang magistraux,doctorants et j'en passe.Je suis triste et affligée pour la ville de Bousmail et bien d'autresvilles (Alger, Béjaia, Annaba, Skikda,Hassi Rmel ,Reggane,.....
Aicha