Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web de Karim Tedjani

Par Mohamed Benhemla

Depuis quelques jours, il fait très chaud dans différentes régions du pays, puisque le mercure a affiché plus de 42 degrés, avec un taux d’humidité qui a dépassé les 72 %. Plusieurs BMS ont été émis par les services météorologiques, mettant en garde les citoyens contre cette vague de chaleur.

Par ces journées caniculaires, mieux vaut être bien informé des précautions à prendre lorsque la température monte, afin de ne pas trop souffrir de la chaleur. Les plus sensibles sont, comme d’habitude, les personnes âgées, les malades qui souffrent de troubles respiratoires, ainsi que les enfants en bas âge et les travailleurs manuels.

A une question de savoir si les Algériens sont bien informés des risques liés à la canicule, l’on s’aperçoit que les conseils généraux sont effectivement connus de la plupart d’entre eux, mais plus de la moitié des catégories exposées le plus aux risques semblent en minimiser les conséquences.

Les personnes âgées et les nouveaux nés sont plus fragiles que l’ensemble de la population, selon les spécialistes, et sont, donc, les premières personnes se trouvant dans l’obligation de d’appliquer à la lettre les mesures de prévention. Deux catégories qui sont à des âges extrêmes de la vie, et n’ont, donc, pas la capacité de s’adapter à l’environnement et au changement climatique trop brutal comme l’hyperthermie. Dans ce cas, l’organisme a du mal à lutte. C’est l’entourage qui doit prendre le relai et faire en sorte à ce que ces personnes ne s’exposent pas ou très peu à la chaleur.

A cela, l’entourage doit leur faire boire régulièrement des boissons fraîches, même en l’absence de demande. Il faut leur proposer à boire fréquemment et abondamment même s’ils ne présentent pas la sensation de soif (boire au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour).

Dans les recommandations faites régulièrement lorsqu’il y a canicule, c’est de limiter les sorties pendant les pics de chaleur, particulièrement au moment où le soleil tape fort, soit entre 11h et à 16h. En ces moments, le mieux est de rester chez soi, si la personne n’a rien à faire dehors.

A l’intérieur, ne pas hésiter à fermer les fenêtres exposées au soleil durant la journée, ménager ses mouvements pour économiser son énergie, éviter de manger trop lourd et privilégier des repas légers et équilibrés.

Lors des déplacements en voiture, il est recommandé d’emporter des quantités d’eau suffisantes et surtout rester attentif à la survenue de signes pouvant faire évoquer des complications dues à la forte chaleur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article