Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologique Nouara

Le quatrième séminaire international sur les énergies nouvelles et renouvelables se tiendra les 24 et 25 octobre en cours au siège de l’Unité de recherche appliquée en énergie renouvelable (URAER) de Ghardaïa, a-t-on appris auprès des organisateurs.

Organisé tous les deux ans par l’URAER de Ghardaïa, ce séminaire sur les énergies nouvelles et renouvelables se veut être un espace de rencontres et d'échanges d'expériences professionnelles et pédagogiques entre les ingénieurs, les enseignants et les chercheurs en matière d’énergies propres et durables, a indiqué à l’APS le directeur de l’URAER.

Un panel de spécialistes algériens et étrangers prendront part à ce séminaire considéré comme un espace privilégié de débat scientifique et d'exposition des solutions les plus novatrices dans le domaine des énergies renouvelables, a précisé Djelloul Djafar, indiquant que cet événement constitue aussi une opportunité pour l'établissement de partenariats en matière de recherche entre des entités scientifiques algériennes et étrangères.

Ce séminaire est également "une opportunité pour une réelle réflexion sur la manière de promouvoir les travaux de recherches effectués par nos chercheurs dans le domaine des énergies nouvelles et renouvelables afin de les concrétiser sur le terrain et de contribuer au développement durable de l’Algérie", a-t-il souligné.

Deux mini-centrales de production d’énergie, l’une thermo-solaire d’une capacité de 10 KW et l’autre photovoltaïque d’une capacité de 30 KW, fabriquées par des chercheurs de l’URAER de Ghardaïa, seront mises en service au sein du siège de l’unité en marge de cette rencontre, a précisé le directeur de cette unité de recherche.

Plusieurs communications et conférences plénières, animées par des chercheurs et spécialistes, sont programmées durant cette rencontre de deux jours, organisée dans un contexte où les énergies renouvelables sont considérées comme la solution idoine pour contribuer à la réduction de la dépendance énergétique, à la préservation de l'environnement , à la limitation des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre les changements climatiques, a souligné le responsable de l’URAER.

Les participants auront à s’informer sur l’expérience algérienne en matière d’énergie renouvelable et à formuler des propositions et recommandations visant à renforcer la recherche appliquée dans le domaine, à favoriser les échanges entre chercheurs et à attirer les jeunes à travailler dans ce secteur, qui entre dans le cadre de la promotion de l'économie verte. Inauguré en 1999, l’Unité de recherche appliquée en énergies renouvelables (URAER) de Ghardaïa est affiliée au centre National de développement des énergies renouvelables.

Son ambition est de devenir une plateforme internationale d’expérimentation et un nœud de communication régional dans le développement et la vulgarisation des énergies renouvelables ainsi que la maîtrise des nouvelles technologies dans le domaine des énergies nouvelles, précisent les responsables.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article