Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Draria, Seballa: Une décharge sauvage sous la coupe de délinquants organisés...
Draria, Seballa: Une décharge sauvage sous la coupe de délinquants organisés...
Draria, Seballa: Une décharge sauvage sous la coupe de délinquants organisés...

" Pour résumer la situation catastrophique que connaît ce site une bande  a trouvé un creneau très rémunérateur, en ouvrant une décharge sauvage.

Des dizaines voire  des centaines de camions viennent déverser chaque soir gravats et détritus en tous genre: 1500DA le camion.

Nous avons déposé plainte (nominative contre le chef de cette maffia).

Avisé, le Président d'A.P.C. n'a rien fait et semble accepter cette situation vraiment à se poser des questions.

Chaque fois que les camions commencent leur manège et que la bande se met en place (le caissier les voyous qui surveillent etc) nous appelons la brigade de gendarmerie sans résultat...

Las d'attendre nous sommes sortis un jour pour empêcher les camions d'entrer nous nous sommes retrouvés en face de voyous sous l'effet de psychotropes et armés certains d'entre nous ont été blessés nous sommes remontés à la brigade...rien.

Nous avons payé un engin pour bloquer l'accès le lendemain ils ont ramener un autre engin pour l'ouvrir.

Alors maintenant chaque fois que les camions viennent déverser nous appelons la brigade juste pour marquer le point sachant qu'ils ne viendront pas.

Figurez vous que quand ils ont un chantier important ils ramènent un engin de terrassement qui pousse les déblais au fur et à mesure et ils leur est arrivé de travaillé durant une semaine jour et nuit mobilisant un ou deux engins de terrassement et une dizaine de camions de gros tonnage qui font le transport.

Comment est il possible de mettre en place une telle organisation sans être inquiété? C'EST EFFARANT"

Témoignage d'un habitant de Draria (seballa)  datant d'aujourd'hui, qui nous relate comment se déroule, loin des strass et du sensationnel, la gestion des déchets à l'Algérienne...

 

Draria le 24 Avril 2016

 A Monsieur le Président de l’Assemblée Communale de Draria

Monsieur le Président,

Je me permets d’attirer votre attention sur l’extrême gravité de la situation que vit le site Seballa Draria en cours d’aménagement par l’AGERFA regroupant plusieurs coopératives dont la coopérative BELDA et union et volonté…

tabAujourd’hui le site est devenue une véritable décharge à ciel ouvert les auteurs de ce désastre sont identifiés depuis longtemps mais la situation ne fait que s’aggraver de jour en jour ; nous nous sentons en danger et abandonnés.

La nature, durement agressée, a subi des préjudices irréversibles, la topographie modifiée ; l’oued qui facilitait l’évacuation des eaux de pluie des deux versants a été remplacé par une montagne de terres bien plus haute que le lotissement ; la voie en cours de réalisation par l’AGERFA et dont le chantier a été abandonné, a été remblayée ; le collecteur du réseau d’assainissement de tout le site le long de l’oued a été remblayé.

Pire encore les arbres ont été remblayés et du fait du non écoulement des eaux pluviales une mare d’eau stagnante s’est formée avec tous les risques de maladies à transmission hydriques et d’inondations.

Qui est responsable de cette situation ? bien sur les auteurs et ils sont multiples, mais il faut noter la passivité qui a fait face à nos appels de détresse. D’abords l’entreprise en charge de l’aménagement du site était la première à utiliser l’oued comme décharge(en ramenant des terres d’autres chantiers) alors qu’elle est supposée assurer le gardiennage nous avons du en tant que riverains suivre les camions et avertir l’agerfa pour démasquer l’entreprise.

La seconde entreprise est celle contractuelle avec l’OPGI Hussein Dey en charge de l’exécution des VRD du chantier mitoyen de la coopérative union et volonté ; elle a malheureusement contribué fortement a la dégradation du site : Elle a évacué toutes les terres excédentaires vers l’Oued en créant presque une retenue d’eau empêchant un écoulement normal des eaux pluviales malgré nos appels.

Elle a remblayé le collecteur le long de l’oued. Elle a nivelé les terres évacuées préparant une plate forme ce qui a ouvert la voie à une bande de prédateurs qui ses ont déclarés maîtres des lieux en créant une décharge payante.

Aujourd’hui cette bande gère le site à sa guise en toute quiétude et impunité aggravant la situation chaque jour ; des milliers de mètre cubes sont déversés chaque soir ; c’est lucratif au point que cette bande loue aujourd’hui des engins de terrassement pour niveler la plate forme et agrandir chaque jour sa surface et élevant son niveau peu importe si les arbres sont remblayés les eaux pluviales bloquées la nature défigurée.

Toutes les directions de wilaya sont concernées par ce problème (Hydraulique, Urbanisme, Forêts, Services de sécurité, DDS, …). Veuillez agréer monsieur mes respects les plus sincères.

Les membres des coopératives limitrophes.

 

Lettre adressée au Président de l'APC par des citoyens engagés contre ce fléau...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article