Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

HuffPost Algérie | Par Mehdi Alioui

 Publication: 13/11/2016 17h40 CET Mis à jour: 13/11/2016 18h00 CET IMG

 La Présidente-directrice générale (PDG) du groupe RATP, Élisabeth Borne a qualifié de “très ambitieux” le projet de l’Algérie de développer une mobilité durable pour lutter contre le réchauffement climatique, samedi 12 novembre.

Dans un entretien accordé au HuffPost Algérie, elle a affirmé que le pays, qui a ratifié l’Accord de Paris sur le Climat le 20 octobre dernier, mène des “actions importantes en faveur du climat”, se disant “fière d’accompagner les autorités algériennes dans ce projet”. Élisabeth Borne intervenait plus tôt dans un side event sur le transport et la mobilité durable, à la Zone Verte de Baba Ighli, à Marrakech où se tient la 22e Conférence des Nations Unies sur le Climat.

Elle expliquait ainsi comment les transports, qui représentent 24% des émissions de gaz à effet de serre (GES), pouvaient contribuer à limiter le réchauffement climatique. Un programme "très ambitieux” Mme. Borne est revenue dans cet entretien sur le projet “formidable” de l’Algérie de développer la mobilité durable.

Elle a souligné comment le groupe RATP entend accompagner le pays dans ce domaine-là, dressant par ailleurs un bilan des activités de la RATP El Djazaïr avant d’évoquer ses futurs projets. La PD-G du groupe RATP, qui était en visite en Algérie fin octobre pour fêter les cinq ans du métro d'Alger, a estimé que le programme de l’Algérie était “très ambitieux”.

Le pays “met en oeuvre une solution efficace contre le réchauffement climatique, en poursuivant les prolongements de son métro et de ses tramways à Alger, Oran et Constantine”, en attendant la mise en exploitation des tramways des autres villes.

Ce qui permettra de réduire 50 fois les émissions de GES, a-t-elle fait savoir, avant de souligner que des “actions importantes sont menées en Algérie pour développer la mobilité durable”. Outre ces extensions, elle a cité l’interopérabilité de la billettique à Alger, qui, “comme beaucoup de villes dans le monde, souffre d’embouteillages, de congestion et de pollution”.

Elle a estimé que cette technique donne des alternatives aux Algérois et les encouragent à abandonner leurs véhicules pour se déplacer facilement du métro au tramway”. Ces démarches pour lutter contre le réchauffement climatique “sont vraiment la base d’une mobilité durable très efficace”, estime-t-elle. dr Création prochaine d’un institut de formation La même responsable n’a pas omis de dresser un bilan des 5 ans de la RATP El Djazaïr. Elle a qualifié le parcours de cette filiale de “très bon succès”.

“Le métro d’Alger a de très bons indicateurs”, a-t-elle dit, soulignant notamment la fréquentation qui atteint à présent près de 100.000 voyageurs par jour. “Le projet fait aussi partie des meilleurs standards du monde en termes de normes”, affirme Mme. Borne, rappelant par ailleurs les nouveaux prolongements qui seront opérés dans les prochains mois.

La PDG du groupe RAPT s’est dite “très fière” d’accompagner les autorités algériennes dans cette aventure, affirmant que “peu de pays ont des projets aussi ambitieux que celui de l’Algérie”. Lors du même entretien, elle a annoncé que la RAPT créeront prochainement un institut de formation, un de leurs engagements avec l’Entreprise Métro d’Alger. Il s’agit de proposer aux jeunes Algériens des parcours professionnels “très riches, diversifiés et techniques” et de former les conducteurs et des cadres de l’exploitation dans le pays.

Lors de ce side event à la Zone Verte, piloté par le groupe RAPT avec le groupe marocain SNTL (Société Nationales des Transports et de Logistique), Élisabeth Borne a rappelé l’importance de l’aboutissement du processus de transformation des entreprises de transport en déployant une stratégie d’innovation ciblée sur le biogaz et l’électrique.

La notion de mobilité réduite "regroupe la conception, la mise en place et la gestion de modes de transport jugés plus propres et sobres à l'égard de l'environnement, en particulier à moindre contribution aux émissions de GES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article