Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologique Nouara

 

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a rappelé la semaine dernière, à Trento (Italie), la volonté de l’Algérie à « mettre l’outil spatial au service du développement durable », a indiqué un communiqué du ministère.

M. Hadjar, qui a présidé la délégation algérienne au 1er Forum international sur l’Espace abrité par la ville italienne de Trento, les 23 et 24 octobre, la volonté de l’Algérie « à mettre l’outil spatial au service du développement durable, du bien-être des populations et d’en faire un vecteur de la paix et de la stabilité aussi bien au niveau national, régional, qu’international ».

Il a mis également en exergue l’ambition du programme spatial algérien à l’horizon 2020, mené par l’Agence spatiale algérienne (ASAL) qui s’est déjà concrétisé par la mise en orbite de 05 satellites depuis 2002 et par la mise en place d’un potentiel humain et de haut niveau notamment au sein de l’ASAL, des universités et des centres de recherches.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui était accompagné du directeur général de l’ASAL, Azzedine Oussedik, a également évoqué le rôle important joué par les données que procure l’observation satellitaires de la terre notamment au bénéfice des différents secteurs socio-économiques ainsi que leur contribution dans la prévention et la gestion des catastrophes naturelles.

A la fin des travaux, les participants à ce Forum « ont adopté une déclaration commune qui recommande une plus grande mobilisation internationale de l’outil spatial au service de la réduction des effets du changement climatique qui implique particulièrement les pays en développement ». Ils ont aussi appellé les universités et les institutions de recherche à une implication active et dynamique dans la mise en oeuvre de programmes spatiaux nationaux et internationaux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article