Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Production de l’électricité/ La Russie propose ses technologies nucléaires à l’Algérie et aux pays du Maghreb

Eco-Business, Une novembre 3, 2016novembre 3, 2016 La rédaction

En Tunisie, des experts venus des trois pays du Maghreb ont discuté de l’importance des technologies nucléaires pour le développement durable ainsi que le développement des technologies nucléaires pacifiques qui impliquent une étape nécessaire confiante pour l’avenir.

La table ronde sur le rôle des technologies nucléaires dans le développement durable, a été organisée par l’Agence arabe de l’énergie atomique, elle a été suivie par un groupe d’experts venus de Tunisie, du Maroc, et de Russie dans le but de discuter des technologies dans le secteur de l’énergie atomique, ainsi que les perspectives pour une nouvelle coopération entre les parties.

L’événement a été organisé dans le cadre de la Conférence Novembre de l’ONU sur le climat au Maroc et a été assisté par le chef de l’Agence de l’énergie atomique arabe (AAEA), Mr Abdelmajid Mahjoub, le Directeur général du Centre national des sciences et technologies nucléaires ( CNSTN), Mr Mokhtar Hamdi, Directeur de la recherche scientifique du Centre national pour l’énergie et de la science et de la technologie nucléaire au Maroc,

Mr.Hamid Marah, le président de la Croix-verte et le vice-président russe du Conseil public de Rosatom, Mr.Sergey Baranovsky, ainsi que des représentants de la société Tunisianelectricity et du gaz (STEG), des experts et des journalistes venus d’Algérie , de Tunisie et du Maroc. “Le but de notre événement – est d’estimer le potentiel de l’atome pacifique dans le contexte du développement durable de la Tunisie et de la région”, – M. Mahjoubsaid. Les technologies nucléaires pour la production d’électricité et de l’application de l’énergie, en particulier pour le dessalement de l’eau de mer, ont été présentés et discutés autour de la table ronde. Discuter de l’importance de l’expérience marocaine et le programme tunisien, les experts ont souligné l’importance et ont ouvert le débat public sur l’acceptabilité des technologies nucléaires qui nécessite de surmonter l’image négative du nucléaire.

“La discussion autour de la sûreté nucléaire a la plus haute importance, en particulier les préoccupations SCIF création de sources d’énergie, la production d’énergie et d’autres méthodes d’application des technologies nucléaires”, à noté le professeur Mr.Sergey Baranovsky que les applications nucléaires pacifiques devraient être développées en toute confiance, en conformité avec les normes internationales. «À ce stade de développement du projet, il devrait y avoir une interaction avec la société civile et le public doit participer à la prise de décision.

En Russie, nous traitons cette tâche délicate et nous avons atteint des niveaux élevés de soutien public de l’énergie nucléaire à la société, en adhérant à une politique d’information ouverte à l’égard de la mise en œuvre des projets nucléaires ainsi que le fonctionnement des centres d’information. Dr.Hamid Marah a prêté attention à l’importance à la formation de l’acceptation publique des technologies atomiques aussi. Il a consacré son discours à l’élaboration du programme atomique au Maroc.

M. Marah a noté que le public à accepté à une condition essentielle pour le développement du programme nucléaire en conformité avec les aspects politiques, les questions de protection de l’environnement, de la stratégie à long terme pour le développement du secteur et de la sécurité de l’industrie nucléaire énergie. Un des thèmes majeur a avantagé les participants qui ont noté la sécurité environnementale.

De ce fait il devrait renforcer la confiance que l’utilisation des technologies atomiques est le développement durable. “L’énergie nucléaire et la technologie ont un grand impact sur le développement national et sont capables d’apporter une contribution significative à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, comme il a été noté au cours de la dernière conférence de la CdP à Paris” –Mr Mahjoubsaid.

À cet effet, le professeur Sergey Baranovsky a noté qu’aujourd’hui le problème du réchauffement de la planète est particulièrement aigu, et pour la solution de ces questions, l’utilisation de l’énergie nucléaire est l’une des sources les plus importantes de la puissance électrique respectueuse de l’environnement. “Nous discutons avec tout le monde, et dans tous les pays, dont la Tunisie, l’Algérie et le Maroc.

Nous sommes ouverts aux discussions, et nous sommes prêts à partager notre expérience et notre savoir-faire. Il est très important que tout cela est très transparent et est disponible au public, il est important que les médias sont présents à un événement que la population doit en savoir plus sur l’utilisation des technologies atomiques. Au cours de la discussion, il a été noté qu’une coopération étroite de la Fédération de Russie avec les pays de la région dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie atomique favorisera l’introduction de technologies modernes et le développement durable des deux Etats, et la région en général.

Cet événement a montré l’unanimité des experts dans le domaine de l’énergie nucléaire que des mesures adéquates doivent être mises en œuvre pour l’introduction rapide de nucléaire avancé les Technologies de la région. Les experts ont souligné que ces technologies sont une condition nécessaire pour le développement économique et social durable, pleine et progressive de l’Afrique du Nord, et l’acceptation du public est un facteur impo

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article