Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

«Nous avons fait signer à sept villages des Ath Irathen une charte pour protéger l’environnement, dépolluer les rives du barrage, s’investir dans la gestion des déchets, réhabiliter les sites historiques et culturels, et promouvoir l’agriculture de montagne», affirme encore Rachid Doufène.

 

 

le 12.11.16 | 10h00 

 
	La protection du barrage de Taksebt est l’une des priorités du mouvement associatif

 

 

La protection du barrage de Taksebt est l’une des priorités...
 

 

L’association scientifique et écologique Arc-en-ciel de la wilaya de Tizi Ouzou organise depuis plusieurs semaines des actions de nettoyage des espaces publics, notamment les abords du barrage de Taksebt.

Parallèlement au travail de ramassage des ordures, cette association organise des caravanes de sensibilisation à travers les communes et villages situés en amont du barrage. Rachid Doufène, président de cette association, explique les objectifs : «C’est parce que notre wilaya vit un drame écologique que le citoyen devra agir dans l’union pour lancer une dynamique de nettoyage.» L’alarme est en effet plusieurs fois tirée. Le barrage de Taksebt est devenu un réceptacle pour les eaux usées des villages environnants, surtout que le projet de réalisation des bassins de décantation n’est pas lancé. Arc-en-ciel a engagé un programme d’actions citoyennes pour protéger le cadre de vie.

«Nous avons fait signer à sept villages des Ath Irathen une charte pour protéger l’environnement, dépolluer les rives du barrage, s’investir dans la gestion des déchets, réhabiliter les sites historiques et culturels, et promouvoir l’agriculture de montagne», affirme encore Rachid Doufène. La particularité de l’association Arc-en-ciel est sa réussite à mobiliser des partenaires autour de ses actions, comme l’université, l’APW et plusieurs directions de wilaya. Samedi dernier, une journée de sensibilisation a été organisée dans la daïra de Béni Douala, dont plusieurs villages sont situés autour du barrage. Une caravane a eu lieu dans la commune d’Aït Aïssi, avec une animation musicale et à laquelle ont pris part des comités de village de la daïra voisine, Laârba Nath Irathen. Les élus locaux et les comités de village d’Aït Aïssi se sont entendus pour faire une campagne de nettoyage le 25 novembre dans leur commune.

Un programme similaire est prévu à Ath Douala et Ath Mahmoud, deux communes limitrophes. «Nous allons ensuite mobiliser les daïras de Béni Yenni, Ouacifs et Ouadhias. Ce sera après le tour de la ville de Tizi Ouzou. Ces actions de nettoyage ne sont pas une fin en soi, mais l’objectif principal est la création d’une dynamique économique», prévoit le président de l’association Arc-en-ciel. Parmi les projets à long terme, figurent le tri des déchets, l’implantation d’unités de transformation, l’encouragement de coopératives d’agriculteurs, la labellisation des produits du terroir et le développement de l’écotourisme, avec la définition de circuits touristiques. «Notre objectif est de rendre notre région propre et attractive économiquement. Nous œuvrons à ouvrir les horizons au citoyen», affirme encore M. Doufène. Tel qu’il est présenté, ce projet a toutes les chances de se concrétiser, car il repose sur trois piliers  : le citoyen, les autorités et les universitaires.

Saïd Gada
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article