Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Adrar: nouvelle centrale photovoltaïque pilote à l’URER-Milieu saharien

     
    Adrar: nouvelle centrale photovoltaïque pilote à l’URER-Milieu saharien  ADRAR - Une nouvelle centrale photovoltaïque pilote d’une capacité de 30 kilowatts a été mise en service au niveau de l’Unité de recherche en énergies renouvelables en milieu saharien (URER-MS) à Adrar, a-t-on appris mardi du directeur de l’Unité. L’opération intervient dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord de partenariat algéro-sud-coréen dans le domaine de la recherche scientifique, ayant permis le montage de cette centrale par des travailleurs et chercheurs de cette Unité qui relève du Cendre de développement des énergies renouvelables (CDER) de Bouzaréah (Alger), a précisé le Pr. Messaoud Hamouda. Le projet vise à tester l’efficacité énergétique de ce type d’installations en régions sahariennes et à offrir ainsi une base de données scientifique ouvrant la voie à sa généralisation éventuelle aux sièges d’institutions administratives, à travers l’installation de panneaux solaires sur les terrasses des édifices, à considérer l’impact attendu de l’opération sur la rationalisation de l’utilisation de l’énergie et la réduction de la facture de consommation, a-t-il expliqué. Selon le Dr. Noureddine Sahnoune de l’URER-MS d’Adrar, l’expérience a prouvé son efficience en matière de diminution des charges de consommation électrique de l’Unité, réduites de près de moitié selon les résultats de trois de test de l’exploitation expérimentale de cette centrale ayant permis de produire 8,5 kilowatts d’électricité raccordés directement au réseau intérieur de l’Unité. Le directeur général du CDER de Bouzaréah (Alger), Noureddine Yassaa a de son côté, appelé à la valorisation de ce genre d’acquis et à l’accroissement de l’efficacité énergétique des installations d’énergies renouvelables pour accompagner les mutations économiques dans la région, notamment dans l’agriculture et le tourisme, en fournissant les données scientifiques nécessaires à l’accompagnement du programme national des énergies renouvelables à l’horizon 2030 visant la production de 22 gigawatts. Il a, en outre, fait un rappel des 63 mégawatts produits à travers la wilaya d’Adrar à partir de différentes sources énergétiques englobant le solaire et l’éolien. La réalisation de ce projet intervient dans le sillage d’expériences menées dans d’autres unités de recherches relevant du CDER et implantées dans différentes régions du pays, à l’instar du système photovoltaïque à concentration d’une capacité de 29,4 kilowatts, réalisé à l’Unité d’application en énergies renouvelables (UAER) de Ghardaïa. En marge de la cérémonie d’inauguration, il a été présenté une expérience pilote d’alimentation d’une bâtisse à usage d’habitation disposant du nécessaire en équipements électroménagers en recourant aux seules énergies renouvelables.
    Photo-APS
     

    ADRAR - Une nouvelle centrale photovoltaïque pilote d’une capacité de 30 kilowatts a été mise en service au niveau de l’Unité de recherche en énergies renouvelables en milieu saharien (URER-MS) à Adrar, a-t-on appris mardi du directeur de l’Unité.

    L’opération intervient dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord de partenariat algéro-sud-coréen dans le domaine de la recherche scientifique, ayant permis le montage de cette centrale par des travailleurs et chercheurs de cette Unité qui relève du Cendre de développement des énergies renouvelables (CDER) de Bouzaréah (Alger), a précisé le Pr. Messaoud Hamouda.

    Le projet vise à tester l’efficacité énergétique de ce type d’installations en régions sahariennes et à offrir ainsi une base de données scientifique ouvrant la voie à sa généralisation éventuelle aux sièges d’institutions administratives, à travers l’installation de panneaux solaires sur les terrasses des édifices, à considérer l’impact attendu de l’opération sur la rationalisation de l’utilisation de l’énergie et la réduction de la facture de consommation, a-t-il expliqué.

    Selon le Dr. Noureddine Sahnoune de l’URER-MS d’Adrar, l’expérience a prouvé son efficience en matière de diminution des charges de consommation électrique de l’Unité, réduites de près de moitié selon les résultats de trois de test de l’exploitation expérimentale de cette centrale ayant permis de produire 8,5 kilowatts d’électricité raccordés directement au réseau intérieur de l’Unité.

    Le directeur général du CDER de Bouzaréah (Alger), Noureddine Yassaa a de son côté, appelé à la valorisation de ce genre d’acquis et à l’accroissement de l’efficacité énergétique des installations d’énergies renouvelables pour accompagner les mutations économiques dans la région, notamment dans l’agriculture et le tourisme, en fournissant les données scientifiques nécessaires à l’accompagnement du programme national des énergies renouvelables à l’horizon 2030 visant la production de 22 gigawatts.

    Il a, en outre, fait un rappel des 63 mégawatts produits à travers la wilaya d’Adrar à partir de différentes sources énergétiques englobant le solaire et l’éolien.

    La réalisation de ce projet intervient dans le sillage d’expériences menées dans d’autres unités de recherches relevant du CDER et implantées dans différentes régions du pays, à l’instar du système photovoltaïque à concentration d’une capacité de 29,4 kilowatts, réalisé à l’Unité d’application en énergies renouvelables (UAER) de Ghardaïa.

    En marge de la cérémonie d’inauguration, il a été présenté une expérience pilote d’alimentation d’une bâtisse à usage d’habitation disposant du nécessaire en équipements électroménagers en recourant aux seules énergies renouvelables.

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article

    Annonces Algérie 29/01/2017 00:55

    C'est vraiment cette énergie qu'il faut pour ce genre d'endroits