Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Les eaux traitées de cette station, dont le coût global est de quelque 7 milliards DA, iront à l’approvisionnement des populations de la wilaya déléguée d’In-Salah et de la ville de Tamanrasset.

  • APS
  • dimanche 25 décembre 2016 15:24

Une première tranche de la station de déminéralisation de l’eau potable, destinée aux besoins de la population d’In-Salah, d’une capacité de 12.500 m3/jour, a été inaugurée dimanche par le ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali.

Localisée à 70 km au nord d’In-Salah, cette station constitue le 6ème lot du mégaprojet de transfert de l’eau potable d’In-Salah vers Tamanrasset sur 750 km qui, permettra, lorsqu’il tournera à plein régime, d’offrir une capacité de 100.000 m3/ jour d’eau déminéralisée à l’horizon 2030.

Une autre tranche de 12.500 m3/ jour d’eau déminéralisée, destinée à la population de Tamanrasset, sera mise en exploitation durant la première semaine de janvier prochain, portant ainsi la capacité distribuée à 25.000 m3/jour, a-t-on expliqué.

Sur site, M. Ouali a mis en exergue l’importance de cet ouvrage, qui entre dans le cadre du mégaprojet de transfert des eaux In-Salah/ Tamanrasset prévu dans le programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika et appelé à ouvrir de larges horizons pour le développement socioéconomique dans le Grand Sud.

Visitant la salle de contrôle de cette station, il a appelé les responsables en charge de sa gestion à veiller à la préservation de cet acquis, à travers son entretien et sa bonne gestion pour assurer la pérennité de ce projet vital.

Les eaux traitées de cette station, dont le coût global est de quelque 7 milliards DA, iront à l’approvisionnement des populations de la wilaya déléguée d’In-Salah et de la ville de Tamanrasset.

Le projet, dont les travaux ont été confiés à l’entreprise publique Cosider-canalisations avec un délai de 18 mois, enregistre un taux de 70 % d’avancement, selon la fiche technique.

Auparavant, et toujours dans la commune d’In-Salah, M.Ouali a mis en service un centre d’enfouissement technique (CET) des déchets d’une capacité de traitement de 860.000 m3, réalisé sur une superficie globale de 12 hectares, dont un bassin de plus d’un hectare, d’après sa fiche technique.

Ayant nécessité un investissement de 155 millions DA, ce CET, qui se trouve à 15 km d’In-Salah, accueille quelque 13 tonnes/ jour de déchets issus de la commune d’In-Salah.

Sur site, M.Ouali a mis l’accent sur la nécessité d’élaborer des plans de gestion des déchets dans les grands centres urbains d’In-Salah et de Tamanrasset, confiés à l’Agence nationale des déchets.

Le ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement poursuit sa visite de travail lundi après-midi au chef lieu de la wilaya de Tamanrasset, où il inspectera une série de projets et d’installations relevant du secteur.

 

APS

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article