Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Donner une nouvelle ère à la coopération algéro-malienne dans le domaine des TIC, c'est l'ambition des deux pays.

Mise à jour : 04-12-2016

 

"Il y a une volonté commune des deux pays à donner une nouvelle dynamique à leur coopération bilatérale dans ce domaine pour contribuer à la réalisation du développement durable dans les deux pays", a déclaré, hier à la presse la ministre de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication, Houda-Imane Faraoun, à l'issue d'un entretien avec le ministre malien de l'Economie numérique de l'Information et de la Communication, Mountaga Tall.

Elle a souligné que le renforcement de cette coopération "'doit être bénéfique non seulement au niveau bilatéral, mais aussi au niveau continental, en matière de développement durable, compte tenu du rôle central que peut jouer ce secteur pour atteindre cet objectif". La rencontre a permis aux deux parties d'aborder les moyens de développer leur coopération dans les différentes technologies, notamment la fibre optique, la monétique, la technologie satellitaire, ainsi que les start-up, à travers la formation et l'encadrement des jeunes entrepreneurs qui "constituent une force pour le développement économique", a précisé la ministre.

Elle a souligné, dans ce cadre, "la nécessité pour chaque pays d'œuvrer à créer toutes les conditions nécessaires aux compétences nationales pour qu'elles restent dans leurs pays respectifs afin d'y contribuer à leur développement au lieu d'aller à l'étranger".

Pour sa part, M. Tall a mis en avant "la volonté des secteurs des deux pays de renforcer leur coopération et la hisser au niveau de l'excellence des relations bilatérales algéro-maliennes au plus haut niveau". "Il nous appartient de porter au niveau de nos missions la qualité de ces relations", a-t-il affirmé. "Les projets d'avenir sont nombreux et nous avons observé une très grande disponibilité et une volonté très claire de l'Algérie à partager et à mutualiser au-delà de toute considération financière ou mercantile, mais dans le cadre des relations entre les deux peuples", a-t-il relevé. Nesrine M.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article