Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara Algérie

«Le satellite peut détecter les sources de gaz à effet de serre afin de déterminer si les pays tiennent leurs engagements», a expliqué Chine nouvelle.

La Chine a lancé jeudi son premier satellite d'observation des émissions de dioxyde de carbone, a annoncé l'agence Chine nouvelle.

Celle-ci précise que l'engin doit permettre de vérifier si les différents pays tiennent ou non leurs engagements de réduction des gaz à effet de serre.

La Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, est désormais le troisième pays à disposer de ce type de satellite avec les Etats-Unis et le Japon, a précisé l'agence de presse officielle, après le lancement réussi du TanSat par une fusée" Longue Marche",  depuis le centre spatial de Jiuquan,  dans le désert de Gobi (nord de la Chine).

«Le satellite peut détecter les sources de gaz à effet de serre afin de déterminer si les pays tiennent leurs engagements», a expliqué Chine nouvelle.

«Voix plus forte pour la Chine»

«TanSat donnera une voix plus forte à la Chine sur le changement climatique, sur la réduction du CO2 et dans les négociations sur les droits de polluer», a ajouté l'agence de presse.

L'annonce de ce lancement survient alors que le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, a fait campagne contre les efforts internationaux pour lutter contre le réchauffement climatique.

La Chine et les Etats-Unis, les deux plus grands pollueurs de la planète, ont annoncé de concert début septembre la ratification de l'accord de Paris sur le climat conclu en décembre dernier. L'accord, qui prévoit de limiter à moins de 2 degrés la hausse de la température par rapport au niveau préindustriel, est entré en vigueur début novembre.

(afp/nxp)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article