Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Protection civile : Simulation de feux de forêt à Baïnem

Devant les risques réels d’incendies, voire des catastrophes naturelles dans notre pays, et dans le but de gérer comme il se doit les calamités naturelles et autres, la Direction générale de la protection civile entreprend ces dernières années et d’une manière régulière des exercices de simulation, dont la dernière en date a eu lieu samedi, à Alger. Il s’agit de faux incendies, au nombre de trois, déclenchés à partir de la forêt de Bainem, qui, en s’étendant sur 450 hectares, englobe trois communes, El Hammamet, Bouzaréah et Béni Messous.

L’un des sinistres pouvait même mettre en péril l’hôpital situé en contrebas de la forêt. Il est question donc d’évaluer les capacités de réaction des éléments de la protection civile (PC) et de s'assurer du bon fonctionnement du dispositif de sauvetage et de secours. Cette manœuvre vise surtout à « organiser » et « unifier » le mode de gestion sur le plan opérationnel, l'organisation des interventions, à « coordonner » entre les différents services intervenants et avoir une idée sur la « célérité » des interventions, à « déterminer » le niveau de préparation et de performance des unités d'intervention. Les responsables de la PC auront à « évaluer » l'opérabilité du matériel et du personnel dans le cadre des interventions pour circonscrire les feux de forêts et « améliorer » la coordination avec les différents services concernés lors des déclarations des feux de forêts, selon le capitaine Belkacem Saidj, de la cellule de communication de la DGPC. Ce dernier a indiqué que des institutions concernées par l’opération, telles la gendarmerie nationale ou la conservation des forêts coordonnaient leurs actions pour lancer le plan ORSEC. « Le plan d'organisation des secours tient compte de 14 paramètres pour déterminer les catastrophes naturelles à l'échelle nationale mais au niveau de la wilaya d'Alger et à titre exceptionnel, 21 paramètres sont en vigueur », a-t-il révélé. À noter que pour la circonstance, d’importants moyens humains et matériels ont été mobilisés dont plusieurs dizaines d’agents de la PC, des camions pompiers, des ambulances et autres engins spécifiques.
À partir d'un état major improvisé au cœur de la forêt, les tâches ont été réparties entre les cadres de la PC et des plans déterminant les issues et les différents accès ont été affichés. Les superviseurs de l'opération donnaient les consignes aux agents d'intervention pour prendre les décisions « nécessaires » et « justes » afin de circonscrire les flammes, notamment celles « proches » de l'hôpital de Bainem, compte tenu de la « spécificité » de cet édifice qui renferme des produits chimiques hautement inflammables.

Panoplie de manœuvres et d’entraînements

Par ailleurs, et dans le cadre de l'application du programme d'entraînement et de perfectionnement au profit des effectifs opérationnels des directions de la protection civile du territoire national, l’institution du colonel El Habiri organise durant les prochaines semaines une panoplie d'exercices et de manœuvres sur terrain.
S’étalant sur une période de 10 semaines, soit du 18 décembre 2016 au 28 février 2017, ce programme de manœuvre et de perfectionnement sera exécuté sur des sites en dehors des structures opérationnelles de la PC et qui permettra de « développer » les capacités professionnelles des personnels opérationnels au niveau de l’ensemble des unités d’intervention.
Il s’articulera autour de sujets d’aspects pratiques qui mettent en exergue des scénarios d’exercices bien « développés ». Ainsi, pour la 1re semaine, il est question des accidents de circulation et ferroviaires (transports guidés) alors que les accidents liés au transport de matières dangereuses (T.M.D) et le sauvetage dans les puits/ou excavations sont prévus lors des 2e et 3e semaines. La 4e semaine portera sur le sauvetage en cas d’inondation et la 5e semaine sera consacrée aux sauvetages dans les milieux périlleux (zones inaccessibles pour les moyens roulants). Les incendies dans les E.R.P, les feux dans les établissements classés, les feux de voiture (3 cas, à savoir essence, gasoil et GPL), les feux dans les milieux clos ou confinés et les feux navires (wilayas côtières) complèteront ce cycle de manœuvres.
S. A. M.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article