Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Chercheur au Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD), Khaled Menna assure qu’il y a « urgence car la croissance rapide de la demande interne pourrait faire cesser les exportations gazières d’ici dix à vingt ans ». Il rappelle qu’en Algérie, même l’électricité est produite, pour l’essentiel, à partir du gaz, « ce qui donne une idée sur l’ampleur de la consommation gazière en interne ».

 

Interrogé par Maghreb Emergent au sujet du rapport de British Petroleum prévoyant une importante croissance de la demande mondiale de pétrole et de gaz d’ici 2035, Khaled Menna, économiste au Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (CREAD), a estimé que ce document interpelle l’Algérie concernant les choix à faire à l’avenir, notamment pour le gaz.

Pour Khaled Menna, « nous sommes aujourd’hui confrontées à une réalité, celle de l’augmentation substantielle de la demande interne sur le gaz ». Cette réalité, explique-t-il, met le pays devant un choix : ou développer les énergies renouvelables ou développer le gaz de schiste. Et d’ajouter : « Il ne faut plus politiser la question du gaz de schiste. Avant tout, il faut faire une sérieuse étude d’impact pour savoir si ce choix serait judicieux ou pas. »

Ce chercheur du CREAD assure qu’il y a « réellement urgence car la croissance rapide de la demande interne pourrait faire cesser les exportations gazières algériennes d’ici dix à vingt ans ». Il rappelle qu’en Algérie, même l’électricité est produite, pour l’essentiel, à partir du gaz, « ce qui donne une idée sur l’ampleur de la consommation gazière en interne ».

Concernant le pétrole, Khaled Menna a attiré l’attention sur le fait que beaucoup d’appels d’offres lancés ces derniers temps ont été déclarés infructueux de nombreuses compagnies pétrolières internationale ne considérant pas rentable l’investissement en Algérie. Pour certaines, rappelle-t-il, c’est surtout la législation algérienne qui est rédhibitoire : « Il s’agit aujourd’hui de prendre des mesures pour rendre notre pays attractif du point de vue des investisseurs tout en préservant nos intérêts. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article