Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

PENSER LA CRISE ÉCOLOGIQUE : REPRÉSENTATIONS ET PRATIQUES FRANCO-ALLEMANDES (PDF)

Auteurs : Sabine Caillaud, Nikos Kalampalikis, Uwe Flick
Presses universitaires de Liège | « Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale » 2010/3 Numéro 87 | pages 621 à 644


 ISSN 0777-0707 Article disponible en ligne à l'adresse : http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-internationaux-de-psychologiesociale-2010-3-page-621.htm


Pour citer cet article :Sabine Caillaud et al., « Penser la crise écologique : représentations et pratiques franco-allemandes  », Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale 2010/3 (Numéro 87), p. 621-644. DOI 10.3917/cips.087.0621
Distribution électronique Cairn.info pour Presses universitaires de Liège. © Presses universitaires de Liège. Tous droits réservés pour tous pays

 

 

Introduction

"Cet article interroge les significations de la crise écologique en France et en Allemagne. Après avoir montré comment l’approche des représentations sociales et l’idée d’une « histoire humaine de la nature » permettent de dépasser certains problèmes inhérents à l’étude de l’objet, nous proposons d’aborder la crise écologique sous l’aspect des motifs liés aux pratiques. Pour cela, nous nous appuyons sur les résultats d’une étude comparative France/Allemagne et plus précisément sur les données issues de la méthode des focus groups. Les résultats montrent la nature antithétique des thêmata à partir desquels la crise écologique est pensée dans les deux pays et leur rapport aux pratiques écologiques associées. 


La correspondance pour cet article doit être adressée à Sabine Caillaud,  Laboratoire « Groupe de Recherche en Psychologie Sociale », Institut de Psychologie, Université de Lyon, 5 avenue Pierre Mendès France, 69676 Bron cedex, France. Courriel : <sabine.caillaud@univ-lyon2.fr>. Le premier auteur a réalisé les opérations de recherche et d’analyse. Le second et le troisième auteur ont supervisé la phase du recueil respectivement en France et en Allemagne et ont participé au travail de réflexion et d’analyse.

 

Pour télécharger le PDF de cette étude, cliquez sur le lien...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article