Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 Salim Haddou|La Dépêche de Kabylie|04 Février 2017

 

La Dépêche de Kabylie

''Ce salon est l'occasion pour de nombreuses entreprises locales de mettre en relief leurs nouveaux produits alliant la satisfaction des besoins du consommateur à la préservation de l’écosystème''. Cette déclaration a été faite par le directeur de la Chambre de commerce de Boumerdès, M. Khedraoui Ahmed, en marge du salon des matériaux de construction organisé, avant-hier, à la maison de l'environnement du chef-lieu de la wilaya.

Coïncidant avec la Journée internationale des zones humides, cette manifestation s’était, comme à l'accoutumée, principalement assignée l'objectif de sensibiliser le grand public sur l'importance de protéger leur espace vital.

Les différents exposants avaient justement présenté aux visiteurs des spécimens de leurs nouveaux produits, aussi bien en matière d'entretien domestique que dans d'autres domaines socio-économiques, comme ceux de la construction immobilière ou de l'énergie électrique.

Créée en 1969 à Baghlia, une société industrielle employant actuellement plus de 100 personnes s'est spécialisée, ces dernières années par exemple, dans la fabrication des matériaux préfabriqués, à la pointe de la technologie.

Comme produits n'affectant nullement l'écosystème, le gérant de cette entité économique, M. Méziane Mekirri, cite les modules pour les ronds points, les pièces d'enrochement, les hourdis, les parpaings, les pavés et les pots à fleurs, destinés aux industriels étatiques et privés. Sise à Ouled Heddadj, la direction de cette entreprise privée, dénommée SAPCI, a précisé qu'elle vient d'acquérir aussi le savoir-faire nécessaire pour introduire des énergies renouvelables notamment dans la filière du BTPH.

Au stand du groupe Boukahel du centre urbain d'Ouled Moussa, le gérant du même nom a expliqué amplement que leur activité consiste à récupérer des bouteilles en plastique et à les broyer à l'aide de machines spéciales pour les transformer en importantes quantités de grains à revendre. ''Mon usine est installée à Tougourt où j'avais acheté une assiette foncière à un prix abordable'', témoignera ce promoteur, en espérant que la wilaya facilite l'octroi du foncier aux investisseurs dans un délai raisonnable, après étude approfondie de leur dossier.

Des explications détaillées sur la protection de la nature ont été aussi fournies aux visiteurs par les représentants de l'association Nautilus d'Afir. Financée par l'union européenne, cette association est intervenue, depuis sa création en 2013, en matière d'éducation environnementale sous marine, avec une vulgarisation au profit de 1000 pêcheurs de Dellys et d'Afir N'Aït Selghem, notamment pour la plongée et la photographie sous-marines, en plus de la réalisation de 30 récifs, s'ajoutant à plusieurs volontariats de nettoyage des plages.

Nous avons saisi l'occasion de la présence dans ce salon du directeur de l'environnement pour l'interpeller directement sur le problème de la collecte des ordures dans différents quartiers de l'ex-Rocher Noir. Ce responsable a brièvement répondu que ses services ont instruit la commune d'augmenter le nombre de rotation des agents de voirie.

 Salim Haddou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article