Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Gestion des déchets ménagers: 12 millions de tonnes produits annuellement

Ahcène Tahraoui| le 05.02.17 | 10h00 |El Watan.com|

 

L’activité de tri  demeure à l’état embryonnaire. Seulement 10 % des déchets ménagers produits à travers le pays sont  recyclés.

L’Algérie génère  annuellement 12 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés, a annoncé, jeudi à Tizi Ouzou,  Karim Oulmane, directeur général de l’Agence nationale des déchets (AND). S’exprimant lors du forum de la radio locale, il  a estimé que cette  «production» rend nécessaire l’amélioration de la gestion des centres d’enfouissement techniques (CET), ainsi que la généralisation du tri sélectif des déchets, qui demeure à l’état embryonnaire.

Quel est le taux de récupération de ces déchets? En juin 2016, une responsable de l’ANDT avançait que sur la quantité de déchets générée à travers les 48 wilayas du pays, 54 % sont traités, mais seulement 10 % sont  recyclés.  A la même question posée jeudi par un confrère, l’invité de l’émission animée par Salem Kheloui a répondu : «Il n’ y a que des estimations. Personne ne peut communiquer le chiffre exact. L’essentiel du recyclage se fait par le secteur informel. On récupère du plastique pour en faire de l’emballage alimentaire. Il ya péril en la demeure ! Les CET sont là pour traiter les déchets ménagers. Le salut ne peut venir que des collectivités locales. Une bonne gestion des déchets ménagers repose sur des filières de récupération».

Pour l’invité de la radio de Tizi Ouzou, la stratégie de valorisation est la panacée pour éliminer de manière intelligente et rentable les déchets produits, qui peuvent être transformés en matière première, comme cela se fait dans d’autres pays. Un véritable «gisement», dont la collectivité peut tirer profit, citant l’exemple de la wilaya de Tizi Ouzou, où le recyclage représente une valeur annuelle de deux milliards de dinars. «Nous allons encourager cette politique de valorisation. Notre ministère de tutelle nous a chargés de projets pilotes pour intercepter les matières organiques avant leur aboutissement aux centres d’enfouissement techniques». En outre, le directeur général de l’ Agence nationale des déchets (AND) a fait savoir que son agence «va s’installer dans la wilaya de Tizi Ouzou d’ici la semaine prochaine». Ce sera la première antenne  régionale de l’AND hors de la wilaya d’Alger.

L’ Agence nationale des déchets a entrepris, par ailleurs, la mise en œuvre d’une étude de schéma directeur de la gestion des déchets au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou. Cette étude portera sur les 67 communes. Une fois élaboré, le schéma va permettre à ces dernières de se doter d’un outil de gestion moderne des déchets. Présent à l’émission, le président de la commission santé, hygiène et protection de l’environnement à l’APW de Tizi Ouzou, Dr Msela, a déploré le peu d’intérêt accordé par les pouvoirs publics à la récupération des déchets ménagers. «Le tri sélectif s’opère dans les villages de la wilaya de Tizi Ouzou, mais il n’y a pas où  traiter les produits récupérés. Le centre de tri du CET de Tizi Ouzou, dont les travaux sont en cours depuis 2014, n’est pas encore fonctionnel».    

Ahcène Tahraoui
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article