Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouarai

La révolution verte en Asie : essai de bilan et perspectives Gilbert Étienne


Citer ce document / Cite this document : Étienne Gilbert. La révolution verte en Asie : essai de bilan et perspectives. In: Tiers-Monde, tome 28, n°112, 1987. Les débats actuels sur le développement. pp. 909-918;
doi : 10.3406/tiers.1987.4542


http://www.persee.fr/doc/tiers_0040-7356_1987_num_28_112_4542
Document généré le 24/05/2016


par Gilbert Etienne* 


La révolution verte est entrée dans sa troisième décennie, ce qui permet d'en tirer un premier bilan économique et social. Il est non moins important de s'interroger sur l'avenir, en essayant de ne plus retomber dans les erreurs d'appréciation qui ont marqué les premières phases du processus. 


LE DÉMARRAGE, UN BEL EXEMPLE DE COOPÉRATION 
Dans les années 1960-1965, l'agriculture de nombreux pays asiatiques donne des signes d'essoufflement. Les gains de production acquis après les indépendances dans le cadre des techniques traditionnelles commencent à plafonner en même temps que la mise en valeur de nouvelles terres1. Des alertes à la famine (Inde) ou une véritable famine (Chine de 1959 à 1961) accentuent le besoin d'accélérer la cadence de la production agricole, si l'on veut éviter une trop grande dépendance du grain étranger dont les importations sont en train de s'accroître dans plusieurs pays...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article