Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

MOSTAGANEM - Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali, a indiqué mardi à Mostaganem que 1.400 points noirs de rejet de déchets et des eaux usées et industrielles polluant le littoral ont été recensés au niveau national.

Pas moins de 2.400 rejets d’eaux usées et de déchets industriels dans les oueds ont été recensés au niveau national dont 240 nécessitant un suivi précis, a soutenu M. Ouali à la Maison de l’environnement de Mostaganem, avant d'instruire le commissariat national du littoral et les autorités locales à prendre attache avec les auteurs et à prendre les mesures qui s'imposent.

Par ailleurs, le ministre a présidé le lancement d'une opération de tri sélectif des déchets au niveau de la cité "5 juillet 1962" au chef-lieu de wilaya qui compte 1.900 logements, à l’initiative de l’Agence nationale des déchets en collaboration avec la ligue de quartiers de la wilaya regroupant un nombre d’associations écologiques. Cette opération a été dotée de 90 bacs.

A l'occasion, Adelkader Ouali a insisté sur la nécessité de généraliser cette opération aux quartiers et sur le renforcement d’autres bacs pour contribuer à l'économie verte valorisant ces déchets en matières premières.

Le volume des déchets est estimé, dans la wilaya de Mostaganem, à 245.150 tonnes/an dont 46.603 tonnes au chef-lieu de wilaya.

M. Ouali a posé la première pierre d’aménagement de l’oued "Ain Sefra" à Mostaganem qui s’étend sur 5,2 km pour un coût de 500 millions DA.

Les travaux portent sur la création de berges, d'espaces verts, d'aires de jeux, de passages pour piétons, de structures de détente et des bassins d’eau.

L’opération de curage de l’oued Ain Sefra a été achevée dernièrement avec le relevage de 30.000 mètres cubes de détritus et le nettoiement de 20.000 m3 d'eaux usées.

La réhabilitation de l’oued Ain Sefra permettra de mettre fin aux odeurs nauséabondes et la lutte contre le rejet de déchets, en plus de donner un nouveau look à la ville de Mostaganem et de convertir le site en espace de repos et de détente pour les familles et les touristes.

Lors de l'inauguration de deux stations d’épuration des eaux usées à Sidi Lakhdar et à Khadra, le ministre a insisté sur le nécessaire lancement, dans les prochains jours, d’un programme d’urgence pour raccorder des douars de l’Est de la wilaya au réseau d’assainissement et recenser toutes les terres agricoles avoisinant ces stations pour les alimenter en eau après leur traitement.

Donnant le coup d'envoi des travaux de raccordement de 25 douars relevant des communes de Sidi Ali et Sidi Lakhdar (6.500 habitants) au réseau d'eau potable à partir du complexe du transfert d'eau MAO et de la station de dessalement de l’eau de mer de Sonactel, M. Ouali a insisté sur l’alimentation en eau potable de ces collectivités avant le ramadhan prochain.

Le ministre a indiqué qu'à la faveur du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, 11 stations de dessalement de l’eau de mer ont été réalisées à travers le pays offrant chaque année 800 millions m3 d’eau potable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article